Les immanquables sont là, tout juste faits et tout juste à point, juste pour vous.

L’article le plus partagé du jour : Vannes : Une femme de 80 ans forcée de quitter l’hôpital en pleine nuit

L’hôpital Chubert de Vannes se retrouve au centre des critiques après le témoignage du fils d’une femme de 80 ans dans les colonnes de Ouest-France. Les faits se sont déroulés fin octobre. Prise de vomissements après avoir suivi un traitement pour la sciatique, la vieille dame avait été admise dans la journée au service des urgences. Après avoir passé des radios, la femme avait ensuite été installée sur un lit dans une chambre en fin de soirée, rapporte le quotidien. Mais, à minuit, un médecin de l’hôpital lui a alors indiqué qu’elle devait quitter l’établissement dans la foulée. Résultat 103 euros de taxi. Une histoire qu’on vous raconte ici.

L’article le plus à lire du jour : VIDEO. Harcèlement des bons élèves : « Certains sont condamnés à changer d’établissement pour éviter leurs agresseurs »

Intello, fayot, « boloss ». Les qualificatifs péjoratifs fleurissent dans les établissements pour fustiger les bons élèves, surtout au collège. A l’occasion de la journée de lutte contre le harcèlement scolaire ce jeudi, Jean-Pierre Bellon, professeur de philosophie et coauteur de Harcèlement et cyberharcèlement à l’école : Une souffrance scolaire* décrit à 20 Minutes ce phénomène et la manière dont on peut le combattre. Et c’est à lire là.

L’article le plus lu du jour : La grand-mère d’Aurélie, humiliée dans « Les Anges » : « Son organisme en a pris un coup »

« Je n’aimerais pas être sa mère… » Qui ne s’est jamais dit ça devant un programme de téléréalité ? Pour arrêter de fantasmer sur ce que pensent les parents de candidats de ce qu’ils font dans ces émissions, 20 Minutes est allé le leur demander. Cette semaine, c’est Madeleine Sorgesat, la grand-mère d’Aurélie Preston, qui nous a répondu. La femme de 71 ans qui a élevé sa petite-fille estime que cette dernière a pris sa revanche sur les humiliations qu’elle a subies dans Les Anges de la téléréalité. Une interview à retrouver ici.