L’hôpital Chubert de Vannes se retrouve au centre des critiques après le témoignage du fils d’une femme de 80 ans dans les colonnes de Ouest-France. Les faits se sont déroulés fin octobre. Prise de vomissements après avoir suivi un traitement pour la sciatique, la vieille dame avait été admise dans la journée au service des urgences. Après avoir passé des radios, la femme avait ensuite été installée sur un lit dans une chambre en fin de soirée, rapporte le quotidien.

Une course en taxi en 103 euros en pleine nuit

A minuit, un médecin de l’hôpital lui a alors indiqué qu’elle devait quitter l’établissement dans la foulée. Après avoir tenté en vain de joindre sa famille, la vieille dame, sans mode de transport, a été obligée de prendre un taxi pour rentrer chez elle en pleine nuit. La course lui a coûté 103 euros. Une fois arrivée chez elle vers 2h du matin, la dame a ensuite eu toutes les difficultés du monde pour ouvrir la porte de son garage dans le noir.

« Comment peut-on laisser une femme seule, affaiblie, malade et âgée de 80 ans se débrouiller pour rentrer chez elle en pleine nuit ? », s’insurge le fils. Sollicitée par Ouest-France, la direction de l’hôpital indique n’avoir reçu pour l’heure aucune réclamation de la part de la vieille dame. « Par conséquent, nous ne pouvons faire aucun commentaire sur sa prise en charge », ajoute la direction.