Stupéfiants: Attention aux publications alarmistes sur l'arrivée de la «drogue zombie» en France

FAKE OFF La consommation de spice est « très ponctuelle » en France…

Mathilde Cousin

— 

Des paquets de Spice. En France, la drogue est illégale.

Des paquets de Spice. En France, la drogue est illégale. — Markus Schreiber/AP/SIPA

  • Une drogue qui fait ressembler ses consommateurs à des « zombies » serait arrivée en France, selon des sites qui s’appuient sur des sources… belges.
  • Le spice est bien arrivé en France il y a une dizaine d’années.
  • Mais sa consommation est « très ponctuelle ».

En 2012, l’effroyable histoire du « cannibale de Miami » fait le tour du monde : un jeune homme, dont le comportement ressemble à celui d’un zombie, a attaqué un passant en pleine rue et a commencé à lui dévorer le visage.

>> A lire aussi : «Summer of Love» 1967-2017: Philosophie, effets… MDMA, le LSD de notre génération?

Un porte-parole des forces de l’ordre explique dans un premier temps que le criminel avait consommé une nouvelle drogue de synthèse, faite à partir de dérivés de sels de bain. En réalité, l’homme n’avait pas consommé cette drogue. Seule la marijuana a été retrouvée dans son organisme.

Toutefois, si l’on croit le titre d’une dizaine de publications devenues virales sur Facebook, cette drogue de synthèse, aussi connue sous le nom de spice, serait arrivée en France. Mais, après ces titres alarmistes, ces publications parlent ensuite d’un fait divers qui s’est déroulé en Belgique (apparemment, sans voir l’incohérence…).

Ce post est titré sur la France, mais parle d'un fait divers lié à la drogue qui s'est déroulé en Belgique.
Ce post est titré sur la France, mais parle d'un fait divers lié à la drogue qui s'est déroulé en Belgique. - Capture d'écran Facebook

FAKE OFF
Quelle est la situation en France ? Le spice est arrivé dans le pays « depuis une dizaine d’années », explique un représentant de l’Office central de la répression du trafic illicite des stupéfiants à 20 Minutes. Mais la consommation de cette drogue reste toujours ponctuelle et « très signalisée. » Le dernier cas recensé remonte à 2015, quand sept personnes ont été intoxiquées en Haute-Savoie.

Les douanes saisissent régulièrement cette drogue, mais il s’agit de « très faibles quantités », principalement envoyées « par colis postaux », le spice étant principalement acheté à l’étranger.

Cette drogue est issue d’un cannabinoïde de synthèse. « Chimiquement, cela n’a rien à voir avec le THC, qui est présent dans le cannabis », ajoute l’Office. Ses effets « sont bien plus puissants que le cannabis naturel », jusqu’à 200 fois. Sa consommation entraîne plusieurs risques, notamment « des troubles psychiatriques de type attaques de panique, paranoïa » ou des « convulsions, une perte de connaissance », détaille le site Drogues info service.

Classée comme stupéfiant

En France, le produit a été classé comme stupéfiant en 2015. Un nouvel arrêté, signé cette année, étend l’interdiction à de nouveaux cannabinoïdes de synthèse. Une législation qui rend encore plus inaccessible l’accès au spice et autres drogues synthétiques…

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fake news. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Si vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une information, contactez-les par mail à l’adresse contribution@20minutes.fr.