Chaque année des milliards d’euros échappent à l’impôt. Les «Panama papers » avaient révélé les mécanismes de la fraude fiscale. Les «  Paradise papers », braque les projecteurs sur l’évasion fiscale. Cette pratique consiste en l' utilisation abusive de mécanismes légaux afin d’échapper à l’impôt.

S’il est difficile de calculer le montant exact de ce manque à gagner, un ordre de grandeur semble faire l’unanimité. Il s’établit à plusieurs dizaines de milliards d’euros par an. On parle souvent du trou de la Sécu qu’il faut absolument combler, des mesures d’austérité que les Français doivent accepter mais tout cela semble vain face à ce chiffre vertigineux.

>> A lire aussi : «Paradise Papers»: Nom de code et messages chiffrés... On vous dévoile les coulisses de l’enquête mondiale

Ce phénomène ne se restreint évidemment pas aux frontières de la France. L’Europe verrait ainsi1.000 milliards d’euros par an échappés à toute fiscalité. Dans les pays en voie de développement, nous explique Data Gueule, « pour chaque dollar reçu, en aide ou en investissement, deux dollars s’envolent grâce à la fraude et l’optimisation fiscales ».