VIDEO. Publicité: Une marque représente (enfin) les règles en rouge plutôt qu'en bleu

REVOLUTION Une marque britannique de protections hygiéniques représente pour la première fois les menstruations avec du rouge plutôt que du bleu. « Le sang, c’est normal », scande son slogan…

20 Minutes avec agence

— 

La marque Bodyform, filiale du groupe Nana, représente les règles avec du rouge et non du bleu dans sa dernière publicité.

La marque Bodyform, filiale du groupe Nana, représente les règles avec du rouge et non du bleu dans sa dernière publicité. — Facebook / Bodyform

C’est une première dans le monde de la publicité. Une marque britannique représente le sang des menstruations non pas avec du bleu mais bien du rouge, rapporte BFM.

Dans son dernier spot publicitaire, dévoilé le 16 octobre, Bodyform, une filiale du groupe Nana, met en scène une femme en train de prendre sa douche, un filet de sang s’écoulant le long de sa cuisse. Le message est explicite, son slogan tout autant : « Le sang, c’est normal. » Une nouvelle façon plus réaliste de communiquer sur les serviettes hygiéniques et les tampons.

« Les femmes ne saignent pas en bleu mais en rouge »

« Contrairement à ce que tout le monde croit, les femmes ne saignent pas en bleu mais en rouge. Les règles, c’est une chose normale. Les montrer devrait l’être tout autant. Partagez si vous êtes d’accord », plaide Bodyform dans une publication parue sur sa page Facebook.

Dans sa version néerlandaise, la marque va plus loin : on aperçoit ainsi une femme demander à sa voisine lors d’un dîner en compagnie d’hommes si elle peut lui donner une serviette hygiénique.

>> A lire aussi : Tampons hygiéniques. Choc toxique, fréquence, virginité… On répond à toutes vos questions

« Les règles, c’est l’impureté, la honte »

En France, le tabou des règles n’a pas encore été brisé. Elise Thiébaut, journaliste et féministe, auteur de Ceci est mon sang, petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font (éditions La Découverte), expliquait en janvier à 20 Minutes : « Avoir ses règles, c’est le signe qu’on est devenu une femme. Et paradoxalement, on devrait en avoir honte… Les règles ont été un prétexte pour écarter les femmes de la place publique, soi-disant parce que le cycle affectait leur jugement. Et certaines femmes acceptent cette honte, cette incapacité. L’infériorité a été intériorisée, ce qui explique la persistance des inégalités entre hommes et femmes ».

Cette publicité britannique va-t-elle faire réfléchir les marques françaises ?

>> A lire aussi : Les infos immanquables du jour. Fusils d'assaut, tempête Ophelia et kit premières règles