• La 6e édition du Forum mondial de la démocratie se tient du 3 au 10 novembre à Strasbourg.
  • Le thème de l’édition 2017 est « le populisme en question(s) ».
  • Débats, soirées ciné ou séries télé, expériences immersives… La thématique et sa déclinaison en rendez-vous grand public valent le détour.

On ne va pas se mentir, avec le Forum mondial de la démocratie, on avait un peu l’impression d’une réunion entre potes ministres, députés ou scientifiques. Eh bien, on s’est un peu plantés. Alors oui, des « experts » toutes catégories seront encore présents cette année à Strasbourg pour la 6e édition du forum, du 3 au 10 novembre pour sa version « off » et du 8 au 10 pour sa programmation « in ».

Mais un gros effort en direction du grand public a été fourni pour ne pas le laisser sur le bord de la route. En plus du thème de l’édition 2017 terriblement d’actualité et plutôt préoccupant, à savoir « le populisme en question(s) », cette sixième édition du forum et sa déclinaison événementielle s’annoncent captivantes.

« Il y aura des populistes » autour de la table. C’est Claudia Luciani, directrice de la gouvernance démocratique du Conseil de l’Europe qui l’annonce. « On ne voulait pas faire un forum qu’avec des personnes du même avis. On a pris le parti d’avoir de la contradiction. Il y aura des populistes, même si eux ne s’autodéclarent pas ainsi. Il faut pouvoir écouter différentes opinions. Parce que c’est la démocratie ».
Du 8 au 10 novembre au Conseil de l’Europe. Sur inscription (voir ci-dessous).

Première bougie pour Donald Trump. Fake news, fausses promesses, tweets provocateurs et trumpisme : Courrier international organise une table ronde pour le premier anniversaire de Donald Trump à la Maison Blanche, un an après sa victoire à la présidentielle américaine. Avec plusieurs experts venus des USA et la chanteuse et comédienne Lisa Simone.
Le 7 novembre à 18h à la librairie Kléber. Entrée libre.

Une immersion face aux populistes. Au cœur de l’Aubette, dont la grande salle sera transformée en agora prête à accueillir le public à tout moment, Reporters sans frontières propose aux visiteurs strasbourgeois une expérience immersive dans la peau d’un journaliste face aux populistes. Attaques, insultes, menaces et sentiment d’emprisonnement ressentis grâce au dispositif inédit multisensoriel.
Du 3 au 10 novembre à l’Aubette. En présence d’un journaliste les 7, 8 et 9 novembre à 11h pour témoigner. Entrée libre.
Cette année encore, Reporters sans frontières remettra son prix international à Strasbourg. La soirée sera animée par Bernard de la Villardière (oui, Béber himself). Surtout elle se fera en présence de Loup Bureau. Ce jeune journaliste arrêté fin juillet et emprisonné en Turquie où il réalisait un reportage sera le parrain du prix RSF 2017.
Le 7 novembre à 19h30 au cinéma l’Odyssée. Entrée libre.

Une soirée séries TV. Avis aux sérivores ! Il va être question de Game of thrones, Borgen ou encore House of cards. Pas pour mater tranquillement les séries télé sur grand écran en mangeant du pop-corn. Mais pour parler de ces séries qui « recèlent, en filigrane ou plus ouvertement, de certaines caractéristiques de l’état d’esprit populiste ». En présence entre autres d’Eric Benzekri, co-créateur de la série Baron noir.
Le 10 novembre de 18h à 20h au cinéma UGC. Entrée libre.

>> A lire aussi: Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps une vraie série politique française comme «Baron Noir»?

Impro, slam et stand-up. L’objectif de l’édition 2017 du forum, et notamment de son programme off, était d’ouvrir encore plus le débat au grand public. En leur proposant notamment divers moyens d’expression. Les Alsaciens pourront participer à des ateliers d’illustration, d’initiation au slam ou au théâtre d’improvisation. Deux spectacles de slam et d’impro autour du populisme seront aussi au programme.
Le 4 et 5 novembre à l’Aubette. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Il y aura aussi du stand-up, avec l’intervention de Claire Audhuy, auteur alsacienne de théâtre documentaire, qui livrera une rétrospective de ses quatre mois passés en résidence à Hénin-Beaumont, entre intimidations et menaces de la part de l’extrême droite. Le stand-up sera suivi d’un débat.
Le 8 novembre à 20h à l’Aubette. Entrée libre.

>> A lire aussi: «Appelez-moi populiste si vous voulez, mais ne m'appelez pas démagogue», lance Macron

Le Forum mondial de la démocratie est ouvert à tous et gratuit. Certains événements, dont ceux organisés au Conseil d’Europe ou des ateliers de l’Aubette, nécessitent une inscription à effectuer sur le site Internet dédié. Il y est possible de suivre les débats en direct ou de consulter les comptes rendus des travaux en ligne.