Lille Métropole désignée «capitale mondiale du design» en 2020

CULTURE Ce rendez-vous «devrait attirer plus de cinq millions de visiteurs» en 2020 et suscitera «de fortes retombées»…

20 Minutes avec AFP

— 

Vue générale de la ville de Lille.

Vue générale de la ville de Lille. — SIPA

C’est une belle consécration pour la cité nordiste. Lille Métropole a été désignée ce samedi à Turin « capitale mondiale du design » en 2020 par la World Design Organization (WDO) face à Sydney, ont annoncé la Métropole européenne de Lille (MEL) et la mairie.

« Au travers de Lille Métropole (qui rassemble 90 communes), c’est la France que vous avez choisie, la France "patrie du design" », s’est réjoui le président de la Métropole européenne de Lille, Damien Castelain, dans son discours à Turin. « Nous allons poser les fondations d’une société nouvelle en propageant la pratique du design à l’échelle du territoire et en proposant à tous nos concitoyens d’en être les acteurs », a-t-il affirmé.

« Le design est pour nous, depuis toujours, un outil porteur de valeurs  »

« Notre territoire » a su « se transformer en plaçant le design au cœur de son art de vivre ensemble. Dans l’industrie, l’architecture, ou encore de la rénovation urbaine : le design est pour nous, depuis toujours, un outil porteur de valeurs, de créativité et ’ innovation », a estimé de son côté la maire de Lille et vice-présidente de la MEL, Martine Aubry, dans un communiqué.

« Une position géographique stratégique », un territoire « attractif » d’1,2 million d’habitants, « 15 sièges sociaux internationaux », « 80 entreprises de plus de 500 salariés », « 110.000 étudiants » et « plus de 1.600 designers » sont les principaux atouts de la Métropole de Lille. Mais, il s’agit surtout d’un territoire « animé par la volonté » de « requalifier son héritage », a déclaré le président de la MEL.

Ce rendez-vous « devrait attirer plus de cinq millions de visiteurs » en 2020 et suscitera « de fortes retombées pour la réputation internationale de la filière design française, dans un large spectre d’activités économiques et culturelles allant du design industriel au développement urbain », a réagi dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères.