C'est l'heure du BIM: Les routiers bloquent, LREM trébuche et Trump accélère

RECAP' « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Illustration d'un blocage routier.

Illustration d'un blocage routier. — BORIS HORVAT AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Grève des routiers : Les opérations escargot et les blocages ont commencé

Opération escargot, raffineries et dépôts pétroliers visés : des routiers ont débuté lundi à l’aube un mouvement reconductible contre la réforme du travail, avec de nombreuses actions en régions, selon des responsables CGT et FO. Aux environs de 6 heures, des actions étaient en cours au Havre, à Rouen, Caen, Bordeaux, La Rochelle, Marseille, Lyon ou encore Nantes, ont-ils précisé. Elles « se mettent en place tranquillement » partout en France, a expliqué Bruno Lefebvre de FO.

Elections sénatoriales : La République en marche ne réussit pas son pari, la droite se renforce

Ce scrutin qui s’annonçait difficile pour Emmanuel Macron n’a pas connu de miracle. « Nous nous doutions que La République en marche n’atteindrait pas leur objectif de 60 sièges au Sénat. Notamment après les annonces de l’été concernant les collectivités locales (baisse des dotations, volonté de réduction du nombre d’élus locaux) », analyse pour 20 Minutes, Bruno Cautrès, politologue, chercheur au CNRS et membre du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof).

Etats-Unis : Le décret migratoire de Trump étendu à trois nouveaux pays

Un pays en moins, trois pays en plus. Alors que la cour suprême américaine doit se prononcer en octobre sur le fond de cette mesure controversée de Donald Trump, le décret migratoire a été prolongé et « mis à jour » dimanche, ajoutant la Corée du Nord, le Venezuela et le Tchad à la liste des pays visés à partir du 18 octobre. Le Soudan, l’un des six pays musulmans visés par le précédent décret, a lui été retiré de la liste. Le nouveau texte interdit ou limite donc l’entrée aux Etats-Unis des ressortissants étrangers de huit pays au total, avec l’Iran, la Libye, la Syrie, la Somalie et le Yémen.