VIDEO. Disparition de Maëlys: Les scellés détruits dans l'incendie de la gendarmerie de Grenoble sont «de moindre importance»

FAITS DIVERS Par chance, il ne s'agirait que de pièces ne présentant pas d'intérêt majeur pour l'enquête...

D.D.

— 

Maëlys, 9 ans, est toujours introuvable, plus de trois semaines après sa disparition. (photo d'illustration)

Maëlys, 9 ans, est toujours introuvable, plus de trois semaines après sa disparition. (photo d'illustration) — SIPA

C’est l’une des conséquences de l’incendie qui a ravagé la gendarmerie de Grenoble ce jeudi. Plusieurs scellés contenant des éléments saisis dans le cadre de la disparition de Maëlys le 27 août à Pont-de-Beauvoisin ont été détruits. Cet incendie criminel, revendiqué par des anarchistes, a réduit en cendres une cinquantaine de véhicules.

« Dans ce genre d’enquête, on saisit à peu près tout »

Mais les scellés les plus importants avaient été confiés à un laboratoire d’analyse a annoncé le Procureur de la République de Grenoble ce vendredi dans un communiqué. « Ces scellés étaient tout à fait secondaires et ne présentaient pas d’intérêt majeur. Dans ce genre d’enquête, on saisit à peu près tout », a-t-il ajouté.

>> A lire aussi : VIDEO. Disparition de Maëlys : «Manipulateur», «violent», la personnalité du suspect intrigue de plus en plus

La voiture du principal suspect de l’affaire, Nordahl L., ne se trouvait pas non plus dans le bâtiment ravagé. Selon les informations du Dauphiné Libéré, Nordahl L. a été filmé pendant près d’une heure et demie en train de nettoyer sa voiture, au lendemain du mariage. Il a « lessivé » le coffre avec un produit puissant. Et aurait « insisté très longuement sur la portière côté passager ».

Mais, contrairement aux informations rapportées par le quotidien, le parquet de Grenoble dément « catégoriquement » ce samedi que le véhicule de Nordahl L. ait été « flashé par un radar automatique » le soir du mariage où la fillette a disparu.