À l’occasion d’un contrôle le 17 juillet dernier sur une aire de dédouanement du port de Rouen (Seine-Maritime), les douaniers de Normandie ont mis la main sur 31.920 montres pour enfants non conformes aux normes européennes, a rapporté Normandie-actu ce jeudi.

Les produits, en provenance de Chine, présentaient un taux de plomb 58 fois supérieur à celui autorisé selon les résultats recueillis par le Service national d’analyse de risque et de ciblage.

Amende et remise aux normes

« Les éventuelles poursuites sont à la discrétion de la Direction régionale des douanes. Cela dépend des cas : soit il y a une vraie volonté de ne pas respecter les normes et nous engageons des poursuites, soit l’entreprise fait preuve de bonne foi et cela se règle par voie transactionnelle », précise la Direction des douanes.

Dans ce cas, le fournisseur devra seulement s’acquitter d’une amende et ne sera pas poursuivi. Les montres devront également être remises aux normes « en changeant le bouton remontoir non conforme. »

Si ces chiffres paraissent spectaculaires, les saisies d’objets non conformes sont nombreuses. Les douaniers français ont ainsi saisi 8,2 millions objets non conformes en 2016 dont 236.000 jugés dangereux.

>> A lire aussi : Des chaussures fabriquées en Chine à l'origine d'un ulcère et de brûlures aux pieds?