Plateforme APB : Sans affectation à l’université pour la rentrée, racontez-nous votre galère pour décrocher une place

VOUS TEMOIGNEZ A deux semaines de la rentrée, 6000 jeunes qui s'étaient inscrits sur la plateforme d'admission post-bac (APB) sont encore sans affectation à l'université...

Arian Karimi

— 

Epreuve du baccalauréat de philosophie. PARIS, 2015.

Epreuve du baccalauréat de philosophie. PARIS, 2015. — WITT/SIPA

C’est une affaire qui continue de faire du bruit. La plateforme d’admission post-bac (APB) sature. Avant la trêve estivale, 65 000 jeunes inscrits sur APB n’avaient pas trouvé de places dans un établissement de l’enseignement supérieur. A deux semaines de la rentrée, plus de 6000 étudiants sont toujours sur le carreau, a reconnu mardi la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal.

Jeune bachelier ou redoublant, vous faites partie des candidats, qui à deux semaines de la rentrée, sont toujours sans affectation ?

Racontez-nous votre parcours du combattant pour essayer de trouver une place coûte que coûte dans une université d’ici à la rentrée dans les commentaires ci-dessous ou à l’adresse contribution@20minutes.fr. ​Les plus pertinents seront sélectionnés pour faire l’objet d’un article.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.