Quand Béatrice Dalle «goûtait» de la viande humaine

MALAISE Béatrice Dalle a affirmé avoir dégusté un «petit bout d'oreille» dans sa jeunesse...

D. D.

— 

L'actrice s'est confiée sur une expérience d’anthropophagie dans sa jeunesse.

L'actrice s'est confiée sur une expérience d’anthropophagie dans sa jeunesse. — LaurentVU/SIPA

Il est parfois des anecdotes qu’il vaut mieux garder pour soi… Béatrice Dalle n’est apparemment pas de cet avis. L’actrice a décrit au quotidien Libération une expérience de cannibalisme qu’elle a eu avec une amie étudiante en médecine dans sa jeunesse.

« On avait pris beaucoup de drogues »

Dans son apprentissage, l’amie en question « prenait des cours de dissection ». L’actrice, révélée dans 37°2 le matin, l’accom­pa­gne une ou deux fois. A l’époque, Béatrice est « prête à tout expérimenter, sinon la vie m’ennuie. Ce qui me tient à cœur, c’est de ne pas atteindre à l’intégrité physique et morale des gens », explique-t-elle. S’ensuit une dégustation d’un « petit bout d’oreille » qui « n’avait absolument aucun goût. Comme on avait pris beaucoup de drogues, ma copine et moi, peu importe ce qu’on aurait mangé, on n’en aurait eu aucun souvenir. ». Une anecdote qu’elle avait déjà raconté sous une autre forme à Marc-Olivier Fogiel il y a plus d’un an. Histoire de boucler la boucle avec l’anthropophagie de son personnage de Coré dans Trouble Every Day.