Attaque à Levallois-Perret: Le suspect a été transféré dans un hôpital parisien

ENQUETE Sa garde à vue, qui avait été rapidement levée en raison de ses blessures, n’a toutefois pas repris…

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle mercredi 9 août 2017 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant six blessés.

Une voiture a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle mercredi 9 août 2017 à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), faisant six blessés. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le suspect de l’attaque contre des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), blessé par balle lors de son arrestation, a été transféré ce vendredi matin à Paris pour poursuivre son hospitalisation, a-t-on appris de source judiciaire.

Hamou B., qui était soigné depuis mercredi au CHU de Lille, « a été transféré dans une structure hospitalière parisienne », a indiqué cette source, confirmant une information de BFMTV.

Sa garde à vue n’a pas repris « compte tenu de son état de santé »

Sa garde à vue, qui avait été rapidement levée en raison de ses blessures, n’a pas repris « compte tenu de son état de santé », a précisé cette source. Cet Algérien de 36 ans, inconnu des services de renseignements et sans casier judiciaire, a été blessé de cinq balles mercredi alors qu’il tentait d’échapper à son arrestation sur l’autoroute près de Calais, quelques heures après qu’il eut renversé six soldats de l’opération Sentinelle à Levallois-Perret.

>> A lire aussi : Ce que l'on sait de l'attaque contre des militaires

Faute d’avoir pu encore l’interroger, les policiers chargés de l’enquête par la section antiterroriste du parquet de Paris s’attachent désormais à « exploiter les éléments » découverts lors des perquisitions effectuées mercredi, notamment à son domicile de Bezons (Val-d’Oise). Ce chauffeur de VTC y menait une vie discrète dans un immeuble d’un quartier résidentiel, selon des témoignages de voisins. « Les premiers éléments mettent en évidence un profil plutôt solitaire », selon une source proche de l’enquête.