Une passagère d’un train Intercités circulant entre Limoges (Haute-Vienne) et Paris s’en est violemment pris à une contrôleuse ce lundi soir peu avant 20 h en gare de Vierzon (Cher).

En cause, une grosse valise se trouvant parmi les bagages de la voyageuse et de son fils de trois ans, gênant le passage à bord du train, rapporte France Bleu.

Violences verbales et coups de pied

Selon la SNCF, la valise mesurait un mètre de hauteur. « Normalement il ne faut pas plus de trois bagages par personne et pas plus de 25 kilos par bagage. Les accès ne doivent pas être encombrés, il en va de la sécurité des passagers », indique la compagnie.

La contrôleuse, âgée d’une trentaine d’années, aurait demandé à la passagère de mieux disposer ses affaires. Mais l’échange a vite dégénéré.

La mère de famille affirme avoir été agressée verbalement par la contrôleuse, qui quant à elle accuse la voyageuse de lui avoir donné des coups de pied dans le ventre.

>> A lire aussi : L'éprouvant voyage en train d'une jeune femme en fauteuil roulant

300 à 400 passagers retardés

Des agents de la sûreté ferroviaire (Suge) ont mis fin à l’incident avant que les policiers du commissariat de Vierzon ne se chargent de déterminer les circonstances de l’échauffourée.

Le train transportait entre 300 et 400 passagers. A cause de l’empoignade, les voyageurs sont restés bloqués en gare pendant plus de trois heures. Une partie a été transbordée dans un autre train, reparti vers 23h20.

>> A lire aussi : La SNCF modifie le parcours d'un train pour aider une fillette à rejoindre sa colonie de vacances