VIDEO. Levallois-Perret: Que sait-on du suspect arrêté et soupçonné d’avoir foncé sur des militaires ?

ATTAQUE L’homme n’a jamais fait l’objet d’une condamnation…

N.R avec Thibaut Chevillard

— 

La BMW ayant servi à l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret a été interceptée par la BRI sur l'A16. Un homme a été interpellé.

La BMW ayant servi à l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret a été interceptée par la BRI sur l'A16. Un homme a été interpellé. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Après l’attaque de ce mercredi matin contre des militaires de l’opération Sentinelle à Levallois-Perret, qui a fait six blessés doit trois atteints plus sérieusement, un homme, Hamou B, un Algérien de 37 ans, a été arrêté en début d’après-midi sur l’autoroute A16, entre Boulogne-sur-Mer et Calais. 20 Minutes fait le point.

>> A lire aussi : >> Suivez notre live sur l'attaque de Levallois-Perret par ici

Comment s’est déroulée son interpellation ?

Hamou B était traqué depuis l'attaque par près de 300 policiers, a expliqué la police nationale. Il conduisait le véhicule de location qui avait percuté les militaires. Il a été arrêté en pleine autoroute. D’après Le Parisien, les policiers avaient tenté de créer des bouchons pour le ralentir. Mais l’homme a essayé de soustraire aux forces de l’ordre et a été touché par cinq balles.

>> Lire aussi : Ce que l'on sait de l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret

A-t-il pu être entendu par les enquêteurs ?

Les blessures par balles causées lors de son arrestation n’ont pas permis de le placer en garde à vue. L’homme ayant dû être hospitalisé, il sera entendu une fois que les médecins jugeront son état de santé compatible avec cette mesure.

L’homme était-il connu de la justice ?

Le suspect n’a jamais fait l’objet d’une condamnation, selon les informations de 20 Mintues. Contrairement à ce qui a été indiqué dans un premier temps, il se trouve bien en situation régulière en France. En attendant de pouvoir l’interroger, des perquisitions ont eu lieu mercredi à son domicile, ainsi que chez plusieurs proches, dans les Yvelines et les Hauts-de-Seine.