Indre: Une mère condamnée pour avoir offert sa fille de 12 ans à un pédophile

FAITS DIVERS La mère aurait voulu initier sa fille vierge à la sexualité en « recrutant » un homme de 20 ans...

20 Minutes avec agence

— 

La mère de l'adolescente a recruté un homme de 20 ans pour initier sa fille à la sexualité.

La mère de l'adolescente a recruté un homme de 20 ans pour initier sa fille à la sexualité. — BARKLIE/REX FEATURES/SIpa

C’est une affaire hors norme. Le tribunal de Châteauroux (Indre) a condamné vendredi dernier une mère de famille coupable d’avoir recruté un pédophile pour le mettre dans le lit de sa fille de 12 ans.

C’est le père de la victime, alerté par sa belle-sœur, qui a porté plainte auprès de la gendarmerie d’Issoudun, rapporte La Nouvelle République.

Elle souhaitait initier sa fille vierge à la sexualité

Les faits remontent à 2016 dans un village de l’Indre. La mère de famille décide d’organiser une soirée perverse chez elle avec plusieurs hommes.

>> A lire aussi : Pédophilie: Une plainte pour « non-dénonciation » visant le cardinal Barbarin classée sans suite à Lyon

Son idée ? Trouver le pédophile qui pourra initier sa fille vierge à la sexualité. Elle pousse même l’enfant à choisir « son préféré ». L’élu âgé de 20 ans, originaire de Cholet (Maine-et-Loire a par la suite eu le droit de se glisser dans le lit de la jeune fille pendant toutes les vacances scolaires.

Le substitut du procureur Lionel Josserand, dans des propos repris par le journal local, a noté qu’il « est extrêmement rare de voir une mère jeter son enfant dans les bras d’un prédateur ».

« Dans un monde virtuel »

La mère de famille serait « dépressive » et vivrait « dans le monde virtuel des écrans et des réseaux sociaux », a évoqué de son côté la défense. Le jeune homme serait aussi accro aux jeux vidéo.

Lui et la mère entremetteuse ont finalement été condamnés à 3 ans de prison dont 30 mois avec sursis. Ils devront verser 6.500 euros au père et à la jeune victime.

Ils seront aussi inscrits au fichier des auteurs d’infractions sexuelles et devront suivre des soins.