Tentative d'attentat sur les Champs-Elysées: L'assaillant avait prêté allégeance à Daesh dans une lettre

TERRORISME Dans une lettre retrouvée par les enquêteurs, le suspect affirme avoir joué « double jeu » en constituant un arsenal en vue de commettre un attentat…

20 Minutes avec AFP

— 

Adam D. a percuté un fourgon de gendarmerie, lundi, sur les Champs-Elysées. Les enquêteurs ont retrouvé des armes et des bonbonnes de gaz dans son véhicule

Adam D. a percuté un fourgon de gendarmerie, lundi, sur les Champs-Elysées. Les enquêteurs ont retrouvé des armes et des bonbonnes de gaz dans son véhicule — Matthieu Alexandre/AP/SIPA

L’assaillant de 31 ans mort ce lundi dans un attentat manqué sur les Champs-Elysées a laissé une lettre-testament dans laquelle il prête allégeance au chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, a-t-on appris ce mardi de source proche de l’enquête.

Dans cette lettre retrouvée par les enquêteurs et destinée à son beau-frère, le suspect affirme avoir joué « double jeu » en constituant un arsenal dans le cadre de son activité de tir sportif en vue de commettre un attentat, a indiqué la source confirmant une information de BFMTV.

>> A lire aussi : Qui est Adam D., l'assaillant radicalisé?

Adam D., 31 ans, était fiché depuis 2015 pour son appartenance à la mouvance islamiste radicale. Il disposait néanmoins d’une autorisation de détention d’armes car il pratiquait le tir sportif.