Affaire Grégory: Marcel et Jacqueline Jacob vont être présentés à un juge d'instruction

ENQUETE Marcel et Jacqueline Jacob, le grand oncle et la grande tante du petit Grégory, ont été déférés au parquet général de Dijon à la suite de leur garde à vue...

20 Minutes avec AFP

— 

Portrait du petit Grégory Villemin, 4 ans, dont le corps est découvert dans la Vologne le 16 octobre 1984. Lancer le diaporama

Portrait du petit Grégory Villemin, 4 ans, dont le corps est découvert dans la Vologne le 16 octobre 1984. — AFP

Deux membres de la famille Villemin, Marcel et Jacqueline Jacob, ont été déférés ce vendredi matin au parquet général de Dijon en vue de leur présentation à un juge d’instruction dans l’enquête sur l’ affaire Grégory.

 

>> A lire aussi : Affaire Grégory: Bernard, Monique, Jacqueline… Qui sont les protagonistes du drame familial?

Marcel Jacob, l’oncle maternel de Jean-Marie Villemin (le père de l’enfant assassiné), et sa femme Jacqueline avaient été placés en garde à vue ce mercredi dans un spectaculaire rebondissement de cette affaire. Il y a 32 ans le corps du petit Grégory était découvert pieds et poings liés dans la Vologne.

De source proche du dossier citée par l’AFP, Jacqueline Jacob est restée mutique durant sa garde à vue et Marcel Jacob s’est contenté d’affirmer qu’il ne se rappelait rien.

Placée en garde à vue en même temps qu’eux, la belle-soeur de Jean-Marie Villemin, Ginette Villemin, avait elle été remise en liberté ce jeudi en fin d’après-midi.