Les infos immanquables du jour: Le public de Roland-Garros, les affectations post-Bac et des tirs sur un couple

ACTU Ce qu'il ne fallait pas manquer dans l'actualité de ce jeudi 8 juin... 

Armelle Le Goff

— 

A spectator's umbrella is upside down as rain delays the play between France's Kristina Mladenovic and Timea Bacsinszky of Switzerland during their quarterfinal match of the French Open tennis tournament at the Roland Garros stadium, Tuesday, June 6, 2017 in Paris.

A spectator's umbrella is upside down as rain delays the play between France's Kristina Mladenovic and Timea Bacsinszky of Switzerland during their quarterfinal match of the French Open tennis tournament at the Roland Garros stadium, Tuesday, June 6, 2017 in Paris. — Michel Euler/AP/SIPA

L’actualité on ne s’en lasse pas ! Surtout quand elle est riche et dense comme aujourd’hui.

L’article le plus lu du jour :

Roland-Garros : Toutes ces fois où on a eu envie de coller des baffes au public français (surtout celui du Chatrier)

C’est presque un marronnier qu’on vous ressort chaque année, mais on est bien obligés. Le public de Roland-Garros fait tout pour entretenir sa mauvaise réputation avec une persévérance assez remarquable. Enfin, il s’agit de ne pas être injustes : on parle surtout du public du court Philippe Chatrier, et dans une moindre mesure, celui du Lenglen. Les vrais fans de tennis qui peuplent les cours annexes sont beaucoup plus respectueux du jeu et des joueurs, de manière générale. Sans volonté d’exhaustivité, les envoyés spéciaux de 20 Minutes vous résument tous les moments où ils ont eu envie d’égorger un bébé panda pour se retenir de tuer un être humain. Florilège dans le désordre à lire par ici.

L’article plus lu du jour : #APB2017 : Ô rage ! O désespoir !…. Les affectations post-bac agacent les twittos

Ça y est les résultats de la première phase d’admission de la plateforme Admission post-bac (APB) sont tombés ce jeudi. Et ils ne font pas que des heureux. L’an dernier, 56 % des lycéens en terminale ou des étudiants en réorientation, qui s’étaient inscrits à un cursus via APB avaient obtenu leur vœu n°1. Si la proportion est du même ordre cette année, pas étonnant qu’il y ait des déçus. Sur Twitter, le #APB2017 fait d’ailleurs partie ce jeudi des trending topics. Et les internautes rivalisent d’originalité pour exprimer leur déception. C’est à lire là.

L’article le plus partagé du jour : Seine-et-Marne : Son petit-ami lui offre un bijou, elle reçoit une balle dans la nuque

L’homme a entendu du bruit venant d’un buisson alors que sa petite amie venait de perdre connaissance. Lors d’un pique-nique à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), celui-ci allait offrir un bijou à sa douce au moment où elle a reçu une balle dans la nuque, relate Le Parisien. Lui-même a été touché, par un autre tir, à l’épaule droite. Une étrange histoire qui est à lire par ici.