Impôts: Plus de la moitié des Français ont déclaré leurs revenus 2016 sur Internet

IMPÔTS Environ 20 millions de foyers ont banni la déclaration sur papier cette année…

20 Minutes avec AFP

— 

 Illustration d'un formulaire de déclaration pré-remplie de revenus 2015 et en ligne, sur internet.

Illustration d'un formulaire de déclaration pré-remplie de revenus 2015 et en ligne, sur internet. — LODI FRANCK/SIPA

Plus de la moitié des contribuables français ont déclaré leurs revenus 2016 sur Internet à la date limite de dépôt, une première depuis l’instauration de la télédéclaration, a annoncé ce jeudi Bercy dans un communiqué.

>> A lire aussi : Impôts: Mais pourquoi le gouvernement reporte-t-il le prélèvement à la source?

Sur les 37 millions de foyers fiscaux, plus de 20 millions ont choisi la déclaration de revenus en ligne avant la fin officielle de la campagne de déclaration 2017, qui s’est achevée mardi soir à minuit. C’est 2,4 millions de plus qu’en 2016 (17,7 millions) et 5,5 millions de plus qu’en 2015 (14,6 millions), selon les chiffres de Bercy, qui fait état d’un afflux record lors des deux derniers jours de dépôt en ligne.

La France reste malgré tout en retard par rapport aux autres pays de l’OCDE

Lundi et mardi, ce sont ainsi « 2,3 millions de déclarations qui ont été déposées par Internet, soit plus d’un million chaque jour avec un record de pointe de vitesse à 125.000 déclarations à l’heure », selon la Direction générale des finances publiques. La France reste malgré tout en retard par rapport aux autres pays de l’OCDE, où les deux tiers des déclarations d’impôts sont dématérialisées, et alors même que 80 % des ménages disposent d’une connexion Internet. Pour combler ce retard, le gouvernement a décidé en 2015 de rendre la télédéclaration progressivement obligatoire d’ici 2019.

>> A lire aussi : Les contribuables font leur déclaration d’impôts dans la douleur et gémissent sur le web

Ceux qui déclarent en ligne peuvent bénéficier en contrepartie d’avantages, comme la délivrance immédiate de leur avis d’imposition. La déclaration en ligne était une obligation cette année pour les foyers dont le revenu fiscal de référence dépasse les 28.000 euros. Ce seuil sera abaissé à 15.000 euros en 2018, avant d’être supprimé en 2019. Les ménages ne possédant pas de connexion Internet ou n’étant pas en mesure de faire leur déclaration en ligne peuvent toutefois continuer à utiliser les déclarations papier, en signalant leur situation à l’administration.