L’actu a été bien chargée à la veille d’un nouveau week-end prolongé. Avant de déconnecter, savourez vos immanquables du jour.

L’article le plus lu du jour : « Make our planet great again », Macron se paie Trump en anglais

Une nouvelle ère s’ouvre pour les présidents français. Dans un anglais plus que correct, Emmanuel Macron s’est adressé à Donald Trump et au peuple américain, jeudi soir, depuis l’Elysée, après la décision de son homologue américain de se retirer de l’accord de Paris sur le climat.

Et c’est la conclusion de son discours qui fait déjà le tour du Web anglophone comme la punchline politique de l’année. Détournant le fameux slogan de Donald Trump « Make America Great Again », Emmanuel Macron termine : « Nous partageons tous la même responsabilité : Make our Planet Great Again. » Le président français a continué son trolling sur Twitter, pour une victoire par K.O.

La décision du président américain a fait presque l’unanimité contre elle dans le monde entier.

Les stars n’ont pas été en reste. Mention spéciale pour Arnold Schwarzenegger qui a taclé Trump en mode Terminator. Et on vous explique ici  pourquoi l’accord de Paris va survivre au retrait américain.

L’article le plus partagé du jour : Le retour sur Terre de Thomas Pesquet

C’est fait. Thomas Pesquet a atterri à 16h10 avec succès dans les steppes du Kazakhstan.

Revivez dans ce live cette incroyable journée pour le spationaute français. Toute la journée, 20 Minutes vous a proposé une série d’articles sur le retour de Thomas Pesquet. On vous a expliqué par ici  ce qu’il a apporté à la science au cours des six derniers mois. Découvrez par là, les 10 buzz de son séjour à bord de l’ISS. Et au final, c’est quoi le bilan de ce séjour dans l’espace ?  La réponse en vidéo. Et en bonus, on explique à Thomas Pesquet ce qui s’est passé sur Terre durant son absence.

L’article à lire du jour : « Sense8 » et « The Get Down » annulées… Netflix, une chaîne de télé comme les autres ?

Et une nouvelle polémique pour Netflix. Après s’être mis à dos les exploitants avec ses films présents en compétition à Cannes mais pas dans les salles françaises, le service de streaming vidéo a, cette fois, énervé les fans, les sériephiles. Soit ses premiers défenseurs. Considéré comme le nouvel eldorado des séries avec ses super-héros (Daredevil, Luke Cage…), ses résurrections (La fête à la maison, Gilmore Girls) et sa liberté (The OA, Stranger Things), Netflix a annulé coup sur coup deux séries, The Get Down au bout d’une saison et Sense8 au bout de deux. Pour le spectateur qui pensait que la plateforme ne s’embarrassait pas de ce type de considérations (nombre et longueur d’épisodes, renouvellement et annulation), c’est une surprise. Au point de faire dire à certains : « Netflix, c’est bel et bien de la télé »

L’article Roland-Garros du jour : Pas lourd, sociable, humble… Mais pourquoi diable tout le monde aime Lucas Pouille ?

62 %. C’est la cote de popularité d’Emmanuel Macron au 20 mai, deux semaines après son élection à la présidence de la République. On n’a pas les chiffres pour Lucas Pouille, mais ils sont sans doute très élevés. Dans les travées du court Philippe-Chatrier, tous vibrent pour lui quand il est à l’action : les grands, les petits, les vieux, bref : tout le monde. Pourquoi ?  On vous explique ça par ici. Et pour suivre la fin de son troisième tour face à Ramos, rendez-vous sur notre live.