Le ramadan, mois sacré pour les musulmans, commencera ce samedi

RELIGION La date officielle du début du jeûne a été fixée au samedi 27 mai...

20 Minutes avec AFP

— 

Au Caire, les musulmans se préparent pour le Ramadan.

Au Caire, les musulmans se préparent pour le Ramadan. — Amr Nabil/AP/SIPA

C’est officiel. Les musulmans de France débuteront le ramadan le samedi 27 mai, a annoncé ce jeudi le Conseil français du culte musulman (CFCM) dans un communiqué.

« Le CFCM saisit cette occasion pour assurer l’ensemble de nos concitoyens de toutes confessions, de toutes origines et de toutes conditions, de ses prières fraternelles pour que notre Nation vive dans la paix, l’unité et la solidarité », ajoute le texte.

70 % à 80 % d’observants parmi les quatre à cinq millions de fidèles

C’est la grande mosquée de Paris, cœur historique de l’islam en France, qui a révélé la date de début du jeûne, à l’occasion d’une courte cérémonie symbolique.

Le ramadan suscite un ensemble de pratiques socio-religieuses très populaires, avec selon des études 70 % à 80 % d’observants parmi les quatre à cinq millions de fidèles estimés en France. Ces dernières années, les grandes fédérations ont recherché l’unité entre elles et avec les principaux pays musulmans, de la péninsule arabique au Maghreb, sur cette question des dates qui a parfois viré au casse-tête.

>> A lire aussi : Quelles règles s'appliquent au travail pendant le Ramadan?

Fil blanc et fil noir

Elles veulent ainsi éviter la division parmi les fidèles du Prophète, qui aurait prescrit dans un hadith (commentaire oral) : « Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez aussi ». Si le croissant est visible jeudi soir, le ramadan pourra commencer vendredi. Dans le cas contraire, il ne débutera que le surlendemain, samedi, comme l’ont déjà prévu les partisans du calcul astronomique à l’avance. A l’instar des mosquées liées à la Turquie, dont le chef de file Ahmet Ogras sera dès juillet président du CFCM, ou au mouvement Musulmans de France (ex-UOIF, issu des Frères musulmans).

Durant le ramadan, un des piliers de l’islam, les croyants sont invités à s’abstenir de boire, de manger et d’avoir des relations sexuelles, de l’aube - dès que l’on peut « distinguer un fil blanc d’un fil noir » dit le Coran - jusqu’au coucher du soleil.

Pour la troisième année consécutive, le ramadan coïncidera aussi avec les examens, dont le bac, ce qui cependant ne pose pas de problèmes insurmontables aux candidats, de l’avis des cadres musulmans. Le ramadan s’achèvera par l’Aïd el-Fitr, la « fête de la rupture du jeûne », autour du 25 juin cette année.