Terrorisme: Qui est Samir Nouad, l'un des cerveaux de Daesh, tué en Syrie?

TERRORISME Samir Nouad était l'un des commanditaires d'un projet d'attentat déjoué contre une église de Villejuif en 2015...

T.C.

— 

Des policiers s'affairent à l'intérieur d'un périmètre de sécurité à Villejuif le 20 mars 2016 pour la reconstitution du meurtre d'Aurélie Châtelain.

Des policiers s'affairent à l'intérieur d'un périmètre de sécurité à Villejuif le 20 mars 2016 pour la reconstitution du meurtre d'Aurélie Châtelain. — DOMINIQUE FAGET / AFP

Il était l’un des commanditaires du projet d’attentat déjoué contre une église de Villejuif en 2015. Le djihadiste Samir Nouad a été tué par une frappe de la coalition en Syrie, le 22 avril dernier, révèle BFM TV. Un coup dur pour Daesh. Cet Algérien de 44 ans est désigné par les services de renseignement comme étant l’un des principaux cerveaux de la vague d’attentats commis en Europe.

Samir Nouad est un vieux routier du djiahd. Né à Alger en 1972, l’homme est d’abord apparu dans les réseaux de soutien du GIA Algérien, souligne Mediapart dans un article publié mardi. Le djihadiste s’est ensuite rendu dans la zone pakistano-afghane, dans les années précédant les attaques du 11-Septembre. Il a ensuite été impliqué, au début des années 2000, dans une filière tchétchène d’envoi de moudjahidines, dont certains membres ont suivi un entraînement dans la base arrière d’Al-Qaida, en Géorgie.

A lire aussi : Attentat avorté contre une église: L'enquête sur les commanditaires et l'aide apportée à Ghlam progresse

Ce réseau tchétchène s’est reconstitué en Syrie en 2013, explique Mediapart. Le site souligne qu’il « serait à l’origine de la création de la katiba Al-Battar, la brigade de «l’Épée du prophète», composée d’une centaine de Libyens et d’une vingtaine de francophones dans les rangs desquels on compte plusieurs membres des commandos de Verviers et du 13-Novembre ».

Un attentat contre un avion de ligne en préparation

Samir Nouad, également appelé « Amirouche », avait aussi « supervisé Abdelhamid Abaaoud », l’un des commanditaires opérationnels des attentats du 13-Novembre, dans le cadre de la cellule de Verviers, en Belgique, comme l’avait révélé à l’époque Le Parisien. Composée de djihadistes belges et français, cette cellule, démantelée in extremis, envisageait de s’attaquer à des policiers outre-Quiévrain. Selon BFM TV, Samir Nouad projetait dernièrement de commettre un attentat contre un avion de ligne en partance d’Afrique du Nord ou de la Turquie.

Mots-clés :