Des coups de feu tirés dans la ville de Nicolas Dupont-Aigan

FAITS DIVERS Un policier municipal a ouvert le feu pour mettre fin à l'agression d'une automobiliste et de son mari... 

Thibaut Chevillard

— 

Illustration de police municipale.

Illustration de police municipale. —

  • Un policier municipal de Yerres a ouvert le feu dimanche matin.
  • Le mari de la victime a été légèrement blessé.
  • Les auteurs ont pris la fuite en scooter.

Panique dans la ville de Nicolas Dupont-Aignan. Des coups de feu ont été tirés devant les locaux de la police municipale de Yerres (Essonne) ce dimanche, vers 11heures, apprend 20 Minutes, confirmant une information du Parisien. Rien à voir toutefois avec l’élection présidentielle et l’ accord passé récemment entre le candidat (DLR) et Marine et Le Pen (FN). Un agent a usé de son arme pour mettre fin à l’agression d’une automobiliste et de son mari.

A lire aussi : Présidentielle: Nicolas Dupont-Aignan choisit de rallier Marine Le Pen pour le 2nd tour, après avoir passé «un accord de gouvernement»

La victime était dans son véhicule quand deux individus cagoulés ont essayé de lui voler son sac à main, indique la municipalité dans un communiqué. Elle et son mari sont sortis pour aller se réfugier au commissariat, tout proche. Devant le poste de police, les agresseurs ont frappé le mari de la conductrice avec une crosse de pistolet pour essayer de lui arracher le sac des mains. Un policier municipal est alors sorti et a fait usage de son arme, mettant en fuite les deux hommes.

La victime, légèrement blessée, a été prise en charge par les pompiers. Les enquêteurs vont désormais examiner les images des caméras de surveillances afin de mieux comprendre le déroulé des faits et tenter de remonter jusqu’aux auteurs. Selon France 3, ils ont causé un accident un peu plus loin, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), et ont abandonné leur scooter sur place.