Le rappeur Hayce Lemsi interpellé à Poitiers, à la descente du TGV Paris-Bordeaux, puis incarcéré

JUSTICE Il voyageait sans titre de transport et avait trois condamnations qui n'avaient pas été exécutées...

20 Minutes avec AFP

— 

La ligne du train a grande vitesse de l'Atlantique (TGV - LGV) a ete inauguree le 28 Fevrier 2017, sur le site de Villognon, en Charente (16). Ce site de construction va devenir un technicentre de maintenance et de surveillance du reseau entre Tours et Bordeaux, troncon de 300kms construit et exploite par des filliales de Vinci, comme Lisea (societe concessionnaire), Cosea (societe de construction) et Mesea (societe de maintenance). France, le 28 fevrier 2017.

La ligne du train a grande vitesse de l'Atlantique (TGV - LGV) a ete inauguree le 28 Fevrier 2017, sur le site de Villognon, en Charente (16). Ce site de construction va devenir un technicentre de maintenance et de surveillance du reseau entre Tours et Bordeaux, troncon de 300kms construit et exploite par des filliales de Vinci, comme Lisea (societe concessionnaire), Cosea (societe de construction) et Mesea (societe de maintenance). France, le 28 fevrier 2017. — SIPA

Il n'avait pas de ticket ! Le rappeur Hayce Lemsi, de son vrai nom Islem Belouizdad, qui effectuait un voyage en TGV entre Paris et Bordeaux, a été interpellé en gare de Poitiers car il n'avait pas acheté de titre de transport.

Alors qu'un contrôleur demandait les billets, des amis du rappeur de 29 ans l'ont pris à partie. Les agents à bord ont décidé de stopper le TGV en gare de Poitiers où Hayce Lemsi a été interpellé puis incarcéré.

>> A lire aussi : Bordeaux: Le réseau de trams et bus va devoir lui aussi s’adapter à l’arrivée de la LGV vers Paris

Des condamnations en suspens

En plus de cette fraude dans les transports, le rappeur avait trois condamnations non effectuées, d'après le parquet de Poitiers. Placé en garde à vue et présenté au procureur dans la foulée, Hayce Lemsi a ensuite été placé en détention.

Le parquet n'a pas souhaité préciser la nature de ces condamnations, ni la durée de la peine que le rappeur allait effectuer.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.