Illustration du jeu Monopoly.
Illustration du jeu Monopoly. - PATRICK HERTZOG / AFP

L’Observatoire des inégalités a mis en ligne ce lundi une vidéo montrant des enfants jouer au Monopoly mais en suivant des règles un peu particulières qui reproduisent les inégalités constatées dans la société française.

Ainsi, à la grande surprise des jeunes joueurs, ceux-ci apprennent en début de partie que certains commenceront avec deux fois plus d’argent que d’autres ou se verront remettre « trois rues et deux maisons » dès le départ. Si une carte permettant de ne jamais aller en prison est donnée à un participant, un autre se retrouve incarcéré sans raison.

50 euros de moins pour les filles

Une joueuse se voir également expliquer que là où ses camarades masculins touchent 200 euros en passant par la case départ, elle ne recevra que 150 euros parce qu’elle est une fille. « C’est comme ça, c’est la règle », assène l’animateur en charge de ce « jeu de société » conçu pour être réaliste.

De leur côté, les enfants réagissent rapidement à ces mesures qui symbolisent des injustices réelles que l’Observatoire des inégalités rappelle, chiffres à l’appui, à la fin de la vidéo.

>> A lire aussi : Patrimoine: Les inégalités reculent légèrement entre 2010 et 2015, mais les écarts restent élevés

« Il est temps de changer les règles du jeu »

Ainsi, lorsqu’un joueur reçoit des dés où ne figurent « que des un » ou qu’un autre ne peut acheter une gare « parce qu’il a des béquilles », les remarques fusent. « Pourquoi ? », « C’est injuste » ou encore « Ça ne se fait pas », répètent les participants, incrédules.

Des réponses qui amènent l’organisme à l’origine du petit film à conclure qu’« il est temps de changer les règles du jeu » face aux inégalités vécues par les minorités visibles, les femmes, les foyers pauvres, les handicapés ou encore les enfants défavorisés.

>> A lire aussi : Etude Pisa: Pourquoi l'école française demeure-t-elle la championne des inégalités scolaires?

 

Mots-clés :