Des militaires devant devant l'immeuble où à eu lieu la perquisition dans le cadre de l'enquête anti-terroriste, mardi 18 avril à Marseille.
Des militaires devant devant l'immeuble où à eu lieu la perquisition dans le cadre de l'enquête anti-terroriste, mardi 18 avril à Marseille. - A. M.

La garde à vue des deux hommes suspectés d'avoir projeté un attentat « imminent » en pleine période électorale a été prolongée samedi matin au-delà des 96 heures, de manière exceptionnelle, a appris l'AFP de source judiciaire.

>> Deux semaines de traque sous haute tension pour déjouer un attenta à Marseille

Une telle prolongation, qui peut porter leur garde à vue à une durée totale de 144 heures, soit six jours, n'est possible que lorsque les investigations font craindre une menace d'attentat imminent ou pour des nécessités de coopération internationale. Clément Baur, 23 ans, et Mahiedine Merabet, 29 ans, arrêtés mardi à Marseille, « exerçent pour l'instant leur droit au silence devant les enquêteurs », a rapporté une source proche de l'enquête.

 

Mots-clés :