Grasse: Un an ferme pour avoir menacé des policiers de les «fumer comme à Paris»

JUSTICE Il a été jugé en comparution immédiate…

20 Minutes avec AFP

— 

Une patrouille de policiers municipaux (illustration).

Une patrouille de policiers municipaux (illustration). — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Au lendemain de l'attentat des Champs-Elysées, un homme de 22 ans a été condamné vendredi à Grasse (Alpes-Maritimes) à un an de prison ferme pour avoir lancé à des policiers qui le contrôlaient que s’il avait eu une Kalachnikov, il les aurait « fumés comme à Paris ».

>> A lire aussi : Les policiers sont-ils assez protégés?

Jugé en comparution immédiate, l’homme a été placé sous mandat de dépôt à l’issue du jugement, a précisé une source judiciaire, confirmant une information de Nice-Matin.

Vendredi, à 1h du matin, ce commis de cuisine avait été contrôlé, en état d’ivresse, par des policiers. Il les a insultés avant de les menacer en référence à l’attentat dans lequel un policier a été tué sur les Champs-Élysées à Paris, quelques heures plus tôt.

>> A lire aussi : Récidiviste, le suspect avait pris pour cible des policiers en 2001

L’homme avait déjà été condamné par le passé pour des faits d’usage de stupéfiants et de refus d’obtempérer.