VIDEO. Attentat sur les Champs-Elysées: Daesh revendique très rapidement l'attaque

TERRORISME L'organisation djihadiste s'est manifestée moins de deux heures après l'attaque qui a coûté la vie à un policier...

P.B.

— 

Daesh a revendiqué l'attaque contre des policiers sur les Champs-Elysées, le 20 avril 2017.

Daesh a revendiqué l'attaque contre des policiers sur les Champs-Elysées, le 20 avril 2017. — SITE GROUP

La revendication vient de tomber. « L’auteur de l’attaque des Champs-Elysées dans le centre de Paris est Abu Yussef le Belge, et c’est un des combattants de l’Etat islamique », a écrit vers 23h30 Amaq, l’organe de propagande de Daesh.

Nom de guerre

Selon Rita Katz, directrice du groupe américain SITE, qui surveille la mouvance djihadiste, la revendication « est différente » des messages habituels d’Amaq. Non seulement par sa rapidité, moins de deux heures après la fusillade, mais également car l’emploi du nom de guerre du suspect, Abu Yusuf al-Beljiki, « indique que Daesh connaissait l’assaillant et était sans doute au courant de l’attaque ».

>> A lire aussi : EN DIRECT. Attentat sur les Champs-Elysées: «Ma politique étrangère sera ciblée en priorité sur la destruction de l’Etat islamique», assure Fillon...

Précision importante : son surnom « le Belge » peut simplement signifier qu’il a résidé en Belgique, selon Jean-Charles Brisard, du Centre d’Analyse du terrorisme. D’après ses sources et celles de l’AFP, le suspect serait de nationalité française et il aurait été condamné à 15 ans de réclusion en 2005 pour « double tentative d’assassinat contre des policiers ». Le journaliste expert du terrorisme Wassim Nasr, lui, se demande sur Twitter si Daesh « s’est trompé d’assaillant », ou s’il y a un autre suspect « dans la nature ».

>> A lire aussi. Attentat sur les Champs-Elysées: Où en est l'enquête?