Meuse: Un homme interpellé après des menaces sur Facebook contre Gérard Longuet

JUSTICE L’homme de 40 ans est connu des services de renseignement…

C. Ape.

— 

Gérard Longuet, en avril 2011.

Gérard Longuet, en avril 2011. — POL EMILE/SIPA

Un homme, soupçonné d'avoir menacé le sénateur Les Républicains de la Meuse Gérard Longuet, a été placé en garde à vue ce mercredi, à Bar-le-Duc, rapporte franceinfo. L'homme de 40 ans, connu des services de renseignement, aurait menacé le sénateur lors d'une conversation sur Facebook, souligne franceinfo, confirmant une information de M6.

Sa garde à vue prolongée

Il y a quelques jours, le service national de veille sur internet a observé des échanges entre un internaute et le quadragénaire. Au cours de cette discussion, le suspect reproche au sénateur une prise de position sur l'Algérie en octobre 2012.

>> A lire aussi : Gérard Longuet tente de défendre François Fillon mais il rame un peu

Le sénateur, explique franceinfo, s'était montré hostile à une demande du gouvernement algérien, qui souhaitait la "reconnaissance franche des crimes perpétrés par le colonialisme français".

« Cette vidéo a suscité le mécontentement du Barisien, il a eu des propos d’insatisfaction ambigus. L’inquiétude est née de la tonalité du mécontentement. Il n’y a pas eu de propos menaçants », a indiqué Olivier Glady, procureur de la République à Bar-le-Duc, cité par l'Est Républicain

Dans la nuit de mardi à mercredi, les autorités ont donc procédé à une perquisition administrative du domicile du père du suspect à Bar-le-Duc, où il réside. Au cours de son audition, l'homme a reconnu avoir consulté des sites djihadistes. Sa garde à vue va être prolongée, a souligné le procureur de la République.