VIDEO. Présidentielle: Quand Macron commet une bourde géographique en évoquant «l'île» de Guyane

GEOGRAPHIE Les Guyanais ne vont pas être ravis de cette sortie du candidat d’En marche !….

L.Br.

— 

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron — ERIC FEFERBERG / AFP

De retour de son déplacement à La Réunion, Emmanuel Macron subirait-il encore les effets secondaires du décalage horaire. Ça partait pourtant d’un sujet sérieux. Sur un marché de Saint-Denis dimanche 26 mars, le candidat d'En marche ! a réagi à la situation tendue en Guyane.

>> A lire aussi - Crise en Guyane: Cazeneuve envoie une délégation de ministres «avant la fin de la semaine»

« Ce qu’il se passe en Guyane depuis plusieurs jours est grave. C’est grave en raison des débordements. Mon premier mot est celui d’un appel au calme parce que bloquer les pistes d’un aéroport, bloquer les décollages, et parfois même bloquer le fonctionnement de l’île ne peut être une réponse apportée à la situation », entend-on Emmanuel Macron dire dans un reportage du journal de M6.

Entre le Brésil et le Suriname

Ce qui est grave surtout pour les Guyanais à ce stade, c’est la grosse bourde commise par le candidat en leur faisant la morale. Vous l’avez ?

Le mot de trop, évidemment, c’est « l’île ». En effet, la Guyane est un département Français situé en Amérique du Sud, bien encadré par le Brésil et le Suriname, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

>> A lire aussi : Mon bulletin dans ton urne. «Couteaux dans le dos» de Hamon, selfie de Marine Le Pen et la Guyane exploitée

Evidemment, cette erreur a fait réagir sur Twitter, entre le rire et la colère (surtout la colère, en fait).

Emmanuel Macron n’est visiblement pas super calé en géographie : en décembre dernier, il parlait d’une « expatriée » en évoquant la mère d’un élève vivant en Guadeloupe, un autre département français (mais bien une île, cette fois !).