BNP Paribas va fermer 200 agences en France d'ici 2020

BANQUE La banque a présenté son plan jusqu'en 2020 aux investisseurs...

L.Br.

— 

Une agence BNP Paribas à Aix-les-Bains.

Une agence BNP Paribas à Aix-les-Bains. — ALLILI MOURAD/SIPA

Parmi les 1.964 agences de BNP Paribas en France, 200 risquent de disparaître à l’horizon 2020. Ce lundi, la banque a présenté à ses investisseurs les détails de son plan stratégique pour les trois années à venir en France.

Selon une information du Monde, BNP prévoit de supprimer 10 % des agences de son réseau. Et ce alors que la banque a déjà fermé 236 guichets depuis 2012. L’établissement devrait garder ce rythme jusqu’en 2020.

>> A lire aussi : Seize personnes condamnées, dont deux anciens agents après une escroquerie à la Banque postale

La vague numérique s’annonce sur le secteur bancaire

En tout, ce sont 2 à 4 % des postes qui sont amenés à disparaître chaque année. La banque compte sur le turn-over naturel et la mobilité interne pour absorber cette diminution « sans difficultés majeures ». La BNP a même annoncé qu’elle allait continuer les recrutements. Le groupe souhaite investir dans le numérique avec des investissements massifs. Objectif : séduire 600.000 nouveaux clients d’ici 2020.

Le nombre d’agences bancaires physique est en constante diminution, même si ces disparitions sont plus faibles en France (2,25 %) que dans le reste de l’Europe (15 %). Le secteur bancaire, qui reste l’un des gros pourvoyeurs d’emplois en France, voit ses effectifs reculer progressivement depuis plusieurs années.

La vague numérique, qui ne fait que s’annoncer, devrait renforcer cette tendance à l’avenir. D’après le syndicat Force ouvrière, 30.000 emplois pourraient être supprimés à court terme.