La centrale de Flamanville, en fonction depuis 1979.
La centrale de Flamanville, en fonction depuis 1979. - Alexis MORIN/SIPA

Dans un bref communiqué, EDF a annoncé l’arrêt de l’unité de production numéro 2 de la centrale de Flamanville, à la suite de la détection d’une fuite d’eau.

Depuis ce lundi matin 6h, une partie de la centrale de Flamanville est à l’arrêt. En cause : une fuite d’eau sur « un circuit située dans la partie non nucléaire », rapporte le communiqué. « Ce circuit de refroidissement est alimenté par de l’eau de mer. »

>> A lire aussi : EDF condamné à une amende pour l'affaire des fuites d'eau à Fessenheim

Aucun rapport avec l’incident du 9 février, a déclaré Philippe Legrand, le responsable de la communication de la centrale à nos confrères de France 3 Normandie. Ce jour-là, une explosion s’était produite dans la salle des machines du réacteur 1, à l’arrêt depuis cet incident.

EDF annonce que les équipes sont mobilisées pour réparer cette fuite et précise que les pouvoirs publics ont été informés de la situation.
 

Mots-clés :