VIDEO. Fusillade dans un lycée à Grasse: Arrestation dans le Var d'un ami proche du tireur, une deuxième personne en garde à vue

ENQUETE Un lycéen de 16 ans a tiré sur des élèves et le proviseur de son établissement...

Lucie Bras

— 

Des policiers devant le lycée Tocqueville de Grasse. AFP PHOTO / Valery HACHE

Des policiers devant le lycée Tocqueville de Grasse. AFP PHOTO / Valery HACHE — AFP

Il était recherché par la police depuis la fusillade au lycée Tocqueville à Grasse. Un ami proche du tireur a été arrêté ce vendredi, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

Le frère jumeau de cet ami avait déjà été arrêté et placé en garde à vue ce même jour. L'adolescent de 16 ans à l'origine de la fusillade qui a fait 14 blessés légers, un «jeune homme fragile et fasciné par les armes», selon les autorités, s'était rendu jeudi sans résistance.

>> A lire aussi : «Jeune homme fragile», «problèmes psychologiques»... Ce qu'on sait du principal supect

Quatorze blessés légers

L’adolescent qui a ouvert le feu jeudi dans son lycée de Grasse s’est procuré ses armes, notamment un fusil et un revolver, « chez ses parents et son grand-père », a-t-on appris par ailleurs de source proche de l’enquête.

« Le revolver était chez le grand-père » et le fusil chez ses parents, a-t-on précisé de même source. « On est en train de vérifier les emplois du temps, notamment des heures qui ont précédé le passage à l’acte », non seulement de l’auteur des coups de feu, mais aussi du frère d’un de ses amis proches, lui aussi en garde à vue, a-t-on encore ajouté.

Jeudi, l’adolescent apparemment motivé par les mauvaises relations qu’il entretenait avec d’autres élèves, avait ouvert le feu au lycée Alexis de Tocqueville à Grasse, avant d’être interpellé sans opposer de résistance. La fusillade a fait en tout 14 blessés légers -blessés par les tirs ou indirectement-, dont le proviseur.