Une militante Femen torse nu a été évacuée sans ménagement d'une conférence de Marine Le Pen à Paris consacrée à la situation internationale, le 23 février 2017.
Une militante Femen torse nu a été évacuée sans ménagement d'une conférence de Marine Le Pen à Paris consacrée à la situation internationale, le 23 février 2017. - CHAMUSSY/SIPA

« Marine féministe fictive. » Tels sont les mots lancés par une militante Femen torse nu, le corps marqué au feutre du même slogan, évacuée ce jeudi sans ménagement d’une conférence de Marine Le Pen à Paris.

La présidente du Front national et candidate à l’élection présidentielle s’exprimait sur « La politique internationale de la France dans un monde multipolaire », devant des représentants du corps diplomatiques et de nombreux journalistes français et internationaux.

Une « campagne faussement pro-femmes » selon les Femen

Plusieurs membres du Département protection sécurité (DPS), le service d’ordre du Front national, sont intervenus pour évacuer la militante, enfermée dans une pièce dans l’attente de la police.

« Rien dans le programme de Marine Le Pen ne promeut l’émancipation des femmes, aucune proposition n’a été évoquée pour faire évoluer l’égalité entre les sexes », ont de leur côté dénoncé les Femen sur Facebook, fustigeant «la campagne faussement pro-femmes de la candidate d’extrême droite ainsi que les emplois fictifs du FN au Parlement européen », qui font l’objet actuellement d’une enquête par les juges d’instruction du pôle financier.

 

Mots-clés :