Michael Flynn à la Maison Blanche, le 1er février 2017.
Michael Flynn à la Maison Blanche, le 1er février 2017. - Carolyn Kaster/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Etats-Unis : Démission du conseiller de Trump à la sécurité nationale

Le dossier russe revient claquer sur le bureau de Donald Trump, moins d’un mois après sa prise de fonction. Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale du président, a démissionné lundi soir, moins de 96 heures après les révélations de la presse sur ses contacts inappropriés avec Moscou quand Barack Obama était encore en fonction. Cet ancien général, personnalité controversée qui a conseillé très tôt le milliardaire lors de la campagne électorale, est l’un des inspirateurs des idées de Donald Trump sur les questions internationales.

Affaire Théo : Douze personnes interpellées lundi soir après de nouveaux incidents

La colère ne faiblit pas, malgré l’appel au « calme » du gouvernement. Les incidents qui s’enchaînent depuis plus d’une semaine en banlieue parisienne dans le sillage de l’affaire Théo, victime d’un viol présumé lors d’une interpellation, se sont poursuivis lundi soir. Selon un premier bilan établi peu avant minuit, douze personnes ont été interpellées en Seine-Saint-Denis, où trois véhicules ont été incendiés et une vingtaine de feux de poubelles recensés.

PSG-Barcelone : Comment dépasser ce foutu complexe d’infériorité ?

C’est l’heure du jugement pour le PSG d’Unai Emery : les Parisiens reçoivent le FC Barcelone de Lionel Messi ce mardi soir (20h45) en 8e de finale aller de Ligue des champions et vont enfin savoir s’ils ont franchi un palier en se mesurant à un grand d’Europe. Problème, le PSG va devoir faire sans son défenseur et capitaine Thiago Silva, forfait à cause d’une gêne persistante au mollet gauche. Et dépasser son complexe d’infériorité face à un Barça qui a mis fin à ses ambitions à deux reprises ces dernières années.

>> A lire aussi : Alors Unai Emery, on joue sa peau sur ce 8e de finale de Ligue des champions?

 

Mots-clés :