VIDEO. Affaire Théo: «Bamboula», une insulte «à peu près convenable», estime un syndicaliste policier

MEDIAS Les déclarations de Luc Poignant, jeudi soir dans l’émission « C dans l’air », ont suscité un tollé sur les réseaux sociaux…

H. B.

— 

Luc Poignant, chargé de communication du syndicat Unité SGP Police, sur le plateau de l'émission «C dans l'air».

Luc Poignant, chargé de communication du syndicat Unité SGP Police, sur le plateau de l'émission «C dans l'air». — Capture écran France 5

Ces propos ne vont certainement pas apaiser les tensions entre les jeunes de banlieue et  les policiers. Invité ce jeudi soir sur le plateau de l’émission C dans l’air sur France 5, Luc Poignant, policier chargé de communication du syndicat Unité police SGP-FO, a estimé que l’insulte « bamboula » était « à peu près convenable ».

« Non », lui a immédiatement rétorqué la journaliste Caroline Roux. « Bah, enculé de flic, c’est pas convenable non plus », a alors ajouté le policier. « Dans les deux sens, ce n’est pas convenable ! », a renchéri la journaliste. « D’accord, mais c’est la conversation qu’il y a entre les deux. C’est ça le problème », a conclu le syndicaliste.

Tollé sur les réseaux sociaux

Cet échange a très rapidement été repris sur les réseaux sociaux, suscitant un véritable tollé. Certains internautes dénonçant l'expression d' un racisme ordinaire, d'autres déplorant qu'aujourd'hui «plus rien ne choque personne»...

Invité dans cette émission qui avait pour thème « Aulnay : la police hors-la-loi ? », le syndicaliste Luc Poignant était initialement invité à réagir sur les insultes dont sont victimes quotidiennement les habitants de certains quartiers sensibles de banlieue, après l’interpellation violente dont a été victime Théo à Aulnay-sous-Bois. Pas sûr que son intervention ait pu faire avancer le débat…

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a condamné ce jeudi soir, par le biais d'un communiqué, les propos tenus par Luc Poignant.