Illustration de jeunes habitués à manier les smartphones.
Illustration de jeunes habitués à manier les smartphones. - POUZET/SIPA

Manque de débouchés professionnels, montée de l’extrémisme, crainte du terrorisme… Les Français de 15 à 21 ans sont parmi les plus pessimistes du monde quant à leur avenir. Tel est le constat formulé par une enquête de la fondation Varkley sur la génération Z (soit les jeunes nés autour des années 2000) et publiée ce mercredi.

Cette organisation britannique pour l’éducation a interrogé 20.000 jeunes des six continents dans vingt pays, dont le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Russie, la Nouvelle Zélande, l’Indonésie, le Japon, le Nigeria ou encore l’Argentine.

67 % des 15-21 ans se disent heureux

Il en ressort que 67 % des 15-21 ans se disent heureux et 10 % malheureux, faisant des jeunes Français les moins contents de tous les sondés. Plus d’un membre français de cette génération Z sur deux (53 %) pense, en outre, que « le monde se dégrade » et 6 % à peine estiment qu’il s’améliore.

Leur principale crainte : la montée de l’extrémisme et du terrorisme (81 %), la France ayant essuyé plusieurs attentats djihadistes, avec 238 morts et des centaines de blessés depuis janvier 2015. Mais selon Vikas Pota, directeur général de la fondation Varkey interrogé par l’AFP, le « manque d’opportunités professionnelles » explique également ce pessimisme.

Faible soutien sur la question de l’immigration

Sur la question de l’immigration légale, les jeunes Français affichent également « le soutien le plus faible des pays occidentaux sondés », précise le rapport. A peine 27 % d’entre eux considèrent qu’il faudrait faciliter les conditions de vie et de travail des migrants, quand les jeunes du monde entier « sont globalement favorables à l’immigration ».

A l’échelle des autres pays, à l’exception de la Chine, qui compte 53 % d’optimistes, la jeunesse pense que le monde se dégrade, ce qu’elle redoute le plus étant le terrorisme, à 83 %. L’écart croissant entre riches et pauvres dans le monde (69 %), le changement climatique (66 %) et les épidémies (62 %) figurent aussi parmi les préoccupations de cette tranche d’âge.

>> A lire aussi : Les 62 personnes les plus riches du monde ont autant d’argent que les 3,5 milliards d’humains les plus pauvres

Par ailleurs, les jeunes soutiennent des valeurs de tolérance et d’égalité. Ainsi, 63 % sont favorables à la légalité du mariage homosexuel, 89 % sont pour l’égalité hommes-femmes et 74 % pour l’égalité des droits des transgenres.

Mots-clés :