Une patrouille de police près du Louvre, le 3 février 2017.
Une patrouille de police près du Louvre, le 3 février 2017. - ALAIN JOCARD / AFP

Un militaire a ouvert le feu ce vendredi à proximité du musée du Louvre à Paris après qu’un individu a fait irruption armé d’un couteau, rapporte RTL. Son agresseur serait grièvement blessé, souligne la radio.

Suivez l’évolution de la situation en direct par ici

Le ministère de l’Intérieur a évoqué sur Twitter un « événement grave de sécurité publique en cours à Paris quartier du Louvre », soulignant que la « priorité [était donnée] à l’intervention des forces de sécurité et de secours ».

Le public confiné dans le musée

L’attaquant était armé d’une machette et portait deux sacs à dos, a indiqué le préfet de police de Paris Michel Cadot. « L’individu a sorti un couteau, agressé les militaires, ils ont riposté », a souligné de son côté Luc Poignant SGF FO police sur BFMTV. Aucun explosif n’a été retrouvé dans les sacs à dos de l’agresseur. Un soldat a été légèrement blessé au cuir chevelu par l’agresseur, a précisé le préfet. L’agresseur est touché au ventre, d’après Michel Cadot. L’homme a été pris en charge par les services de secours, a-t-il ajouté.

Selon LCI, l’homme a tenté de rentrer dans le carrousel avec des valises, vers 10 h 00. Alors que les militaires lui demandaient d’ouvrir son sac, il a sorti un couteau et tenté d’agresser l’un d’eux. L’agresseur a crié « Allahou Akbar », a appris l’AFP de source policière. Le public présent dans le musée, environ 250 personnes, a été confiné, a souligné Michel Cadot. Les alentours du Louvre étaient bloqués par de nombreux policiers vêtus de gilet pare-balles, a constaté une journaliste de l’AFP. La station Palais Royal - Musée du Louvre de la ligne 7 du métro a été fermée.

Les démineurs sont sur place, indique de son côté une journaliste de Reuters.

Les internautes ont très vite partagé sur les réseaux sociaux leur inquiétude et des images des lieux.

 

Mots-clés :