Laurence Haïm, correspondante Canal+ aux USA et reine politicolol de Twitter
Laurence Haïm, correspondante Canal+ aux USA et reine politicolol de Twitter - CANAL+/CAPA

Cette journée est triste, parce qu'un de nos journalistes quitte la rédaction, mais ce n'est pas une raison pour ne pas profiter des immanquables. 

L'article le plus partagé du jour: Pourquoi Laurence Haïm se retrouve dans l’équipe de Macron

C’est l’annonce politico-médiatique de ce mercredi : Laurence Haïm, la correspondante d'iTélé aux Etats-Unis, quitte la chaîne pour rejoindre le mouvement d’Emmanuel Macron, En Marche !, en tant que porte-parole spécialisée sur les questions internationales. Rien d’autre ne filtrera dans l’immédiat sur son futur rôle, ni la date de sa prise de fonction, indique-t-elle à 20 Minutes : « Pour le moment je ne fais pas d’interview, je suis encore de l’autre côté et je m’en tiens à cette ligne de conduite. ». Sylvain Fort, le directeur de communication de Macron, explique que c’est la journaliste elle-même qui a démarché son équipe avant Noël. « Elle cherchait un autre engagement, elle a proposé de mettre son temps et son énergie au service d’En Marche ! », a-t-il précisé à FranceInfo. Pour tout savoir sur ce nouvel horizon c'est par là. 

 

L'article le plus lu du jour: Le «Souffle du diable», la drogue des voleurs, se propage-t-il à Paris et en Ile-de-France ?

« Souffle du diable » ou « souffle du dragon », « poudre zombie » ou encore « baiser du sommeil »… Autant de noms mystiques qui évoquent tous la même drogue : un mélange d’atropine et de scopolamine. Une mixture très répandue en Colombie. Seulement ?  Pour tout savoir c'est par ici. 

L'article à lire du jour: Trump visé par une rumeur de sextape, l'arme de prédilection des renseignements russes

Sexe, politique et espionnage russe. Tels sont les ingrédients de la dernière rumeur concernant Donald Trump, sur qui le Kremlin ferait pression grâce à une sextape compromettante. C’est ce qu’affirmait déjà une source des renseignements américains à une semaine du scrutin présidentiel. Buzzfeed a publié ce mercredi un document de 35 pages, présenté comme un rapport établi par un ancien des renseignements britanniques. L’auteur évoque l’existence d’une vidéo impliquant Donald Trump et des prostituées dans un hôtel luxueux à Moscou. Des images qui auraient été filmées clandestinement par le FSB il y a trois ans. S’il est à ce stade difficile de savoir si une telle vidéo existe, ce que le Kremlin dément, les renseignements russes sont connus pour utiliser la sextape comme moyen de pression sur les opposants politiques. Rappel des faits ici. 

Mots-clés :