Barack Obama salue la foule avec sa femme Michelle et sa fille Malia, le 10 janvier 2017.
Barack Obama salue la foule avec sa femme Michelle et sa fille Malia, le 10 janvier 2017. - Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

« Yes we did », des larmes et de l’espoir pour les adieux d’Obama

Voilà, la boucle est bouclée. Mardi, Barack Obama a fait ses adieux à l’Amérique, après huit ans passés à la Maison Blanche. Et même si « tout n’a pas été parfait », il l’a lancé devant la foule de sa ville adoptive de Chicago : « Yes we can, and yes we did ! » (« Oui, nous pouvons, et oui, nous l’avons fait »). Retrouvez son discours par ici.

Moscou posséderait des informations compromettantes sur Trump

C’est un dossier explosif de 35 pages. Selon des allégations non confirmées venues de Russie, Moscou se vanterait d’être en possession d’informations compromettantes sur la vie privée de Donald Trump, ainsi que sur ses activités économiques. Le mémo affirme également qu’un échange d’informations a eu lieu pendant la campagne présidentielle entre l’entourage du candidat républicain et Moscou. Alors que Donald Trump prend officiellement ses fonctions le 20 janvier, l’affaire est suffisamment sérieuse pour qu’un résumé de deux pages ait été inclus dans le rapport présenté à Donald Trump et Barack Obama par les chefs du renseignement américain vendredi dernier, selon CNN.

Paris : Dix-sept policiers radicalisés recensés de 2012 à 2015

Dix-sept cas de policiers radicalisés ont été recensés entre 2012 et 2015 dans les rangs de la police de proximité de l’agglomération parisienne, selon une note révélée mercredi par le livre Où sont passés nos espions ? (Albin Michel). Cette note de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP), datée du 9 décembre 2015, vise à cerner ce phénomène qui « a connu une accélération en 2014 », avancent les journalistes Eric Pelletier et Christophe Dubois.

Mots-clés :