Double meurtre de Montigny-les-Metz: Leclaire définitivement hors de cause, Heaulme sera seul aux assises

JUSTICE Le procès de Francis Heaulme, dont la date n’est pas formellement fixée, devrait se tenir au printemps devant la cour d’assises de la Moselle…

20 Minutes avec AFP

— 

Henri Leclaire, à son arrivée au palais de justice de Metz, le 1er avril 2014.

Henri Leclaire, à son arrivée au palais de justice de Metz, le 1er avril 2014. — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Le tueur en série Francis Heaulme sera donc jugé seul devant la cour d’assises. La Cour de cassation a validé ce mardi le non-lieu dont a bénéficié Henri Leclaire dans l’affaire du meurtre de deux petits garçons en 1986 à Montigny-les-Metz (Moselle).

>> A lire aussi : Pourquoi Francis Heaulme va-t-il être le seul à être jugé pour le double-meurtre de Montigny-lès-Metz?

La date du procès de Heaulme reste à fixer

Henri Leclaire est ainsi mis hors de cause définitivement. Le procès de Francis Heaulme, dont la date n’est pas formellement fixée, devrait se tenir au printemps devant la cour d’assises de la Moselle.

>> A lire aussi : «Si je sors un jour de prison, je me ferai tout petit»

Jusqu’à présent, la vérité dans ce dossier n’a cessé de se dérober, greffant au deuil des familles un cauchemar judiciaire.

En 1987, les enquêteurs croient avoir trouvé le coupable quand ils arrachent des aveux à Patrick Dils, un adolescent de 16 ans fragile et introverti.

Patrick Dils sera condamné deux fois pour ce double meurtre, à la perpétuité en 1989, puis à 25 ans de réclusion en 2001, avant d’être définitivement acquitté en 2002, au bout de 15 ans de prison.