Dix ans de prison requis contre un ex-employé des pompes funèbres, soupçonné d'avoir voulu préparer un attentat

JUSTICE Dans son réquisitoire, la procureure a souligné la dangerosité du jeune homme...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo prise le 17 octobre 2011 au Palais de justice de Paris du fronton de la 17ème chambre correctionnelle.

Photo prise le 17 octobre 2011 au Palais de justice de Paris du fronton de la 17ème chambre correctionnelle. — JACQUES DEMARTHON / AFP

Lyes Darani, un Franco-Algérien de 26 ans, est accusé d’avoir voulu préparer un attentat en France après son retour en 2013 de Syrie.

Ce mardi, le parquet a requis dix ans de prison à son encontre.

>> A lire aussi : Un attentat déjoué après plus de huit mois d'enquête et des Interpellations à Strasbourg et Marseille

Un jeune homme dangereux

Dans son réquisitoire, la procureure a souligné la dangerosité du jeune homme, même si les « contours » de l’action violente qu’il est accusé d’avoir projetée sont « flous ». Usant de son droit au silence, l’ex-employé des pompes funèbres dans le Nord-Pas-de-Calais, qui a toujours contesté ces accusations, a refusé de répondre aux questions du tribunal correctionnel de Paris.