Chartres: Deux ans de prison pour consultation répétée de sites faisant l'apologie du terrorisme

JUSTICE Selon son mur Facebook, il voulait « détruire la Tour Montparnasse »…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration justice.

Illustration justice. — M.LIBERT/20 MINUTES

Un homme de 31 ans a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Chartres à deux ans de prison ferme pour avoir consulté de manière répétée des sites liés à la commission d’actes terroristes, a-t-on appris de source judiciaire.

Le tribunal, qui le jugeait en comparution immédiate, l’a placé sous mandat de dépôt à l’issue de l’audience, a-t-on précisé de même source, confirmant une information de L’Écho Républicain. Le parquet avait requis une peine d’un an de prison ferme.

Selon son mur Facebook, il voulait « détruire la Tour Montparnasse »

L’homme a été interpellé à la fin de la semaine dernière à Chartres après avoir été repéré par les services de renseignement. Les investigations ont montré qu’il avait pris l’habitude de consulter des sites internet faisant l’apologie du terrorisme, selon cette source.

Sur son mur Facebook, l’homme aurait laissé entendre qu’il voulait voir détruite la Tour Montparnasse à Paris. « Les enquêteurs n’ont pas trouvé d’éléments qui permettent de penser à un projet clairement établi », indique cette source judiciaire. « Cet homme ne faisait pas l’objet d’une fiche S. C’est un solitaire qui avait coupé les ponts avec sa famille et vivait de manière isolée », selon la même source.

Mots-clés :