Les infos immanquables du jour: Radicalisation express, #Jesuisépuisé, Trump et son colistier

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce lundi 18 juillet…

Armelle Le Goff

— 

Des objets et des fleurs en hommage aux 84 victimes de l'attentat du 14-Juillet à Nice, le 18 juillet sur la Promenade des Anglais.

Des objets et des fleurs en hommage aux 84 victimes de l'attentat du 14-Juillet à Nice, le 18 juillet sur la Promenade des Anglais. — Francois Mori/AP/SIPA

Quand elles arrivent, elles tombent toujours bien, ce sont les infos immanquables !

L’article le plus lu du jour : « Il y a énormément d’antécédents de radicalisations très rapides chez les djihadistes »

Une radicalisation expresse ? L’enquête sur l’auteur de l’attentat de Nice (Alpes-Maritimes) progresse et les traits de sa personnalité s’affinent au fil des jours. Le procureur de la République de Paris, François Molins, a indiqué ce lundi que les premiers éléments recueillis concernant Mohamed Lahouaiej-Bouhlel montrent un « individu très éloigné des considérations religieuses, qui mangeait du porc, buvait de l’alcool et avait une vie sexuelle débridée ».

Pourtant, d’après le procureur, « l’exploitation de son ordinateur illustre un intérêt certain et récent pour la mouvance islamiste radicale ». Dès samedi, Bernard Cazeneuve mentionnait une « radicalisation très rapide » de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.

>> Lire son portrait par ici

« Depuis huit jours, il se laissait pousser la barbe », a détaillé François Molins ce lundi, ajoutant que ses dernières recherches sur Internet concernent des sourates du Coran. Le signe d’une récente et rapide radicalisation ? « Il y a énormément d’antécédents de radicalisations très rapides chez les djihadistes, ce n’est pas rare du tout. En revanche, deux semaines, c’est la première fois que je vois ça », explique David Thomson, journaliste à RFI et auteur des Français jihadistes (Ed. Les Arènes).

L’article le plus partagé du jour : De #JesuisCharlie à #Jesuisépuisé, des Français fatigués tentés par la violence

Plus de dix millions de personnes dans la rue le 11 janvier 2015 pour scander « Je suis Charlie ». Des milliers de jeunes proclamant « Tous en terrasse » après le 13 novembre. Et, quatre jours après l’attentat de Nice, ce petit tas d’ordures parmi des milliers de fleurs sur la Promenade des Anglais, symbole de la haine qui ne se cache plus dans l’émotion collective.

Bien sûr, les messages de soutien, les bougies et les bouquets sont encore là. Mais, avec trois attentats majeurs en l’espace d’un an et demi, la capacité des Français à encaisser le choc semble se tarir, transformant les #JesuisCharlie en #Jesuisépuisé et laissant la place à des messages violents. Et c’est à lire par ici.

L’article le plus WTF du jour : Souris et tais-toi, l’interview surréaliste de Donald Trump et de son colistier

On savait déjà via l’analyse d’un psychologue que Donald Trump était un « narcissique » à l’ego démesuré. Il l’a encore prouvé dimanche soir, pour sa première interview aux côtés de son colistier Mike Pence, dans l’émission 60 Minutes. Après avoir déjà fait de Chris Christie son larbin, l’envoyant lui chercher à manger, selon les rumeurs, on a pu voir sa vision du couple présidentiel : souris et tais-toi. Retour sur ce moment légèrement WTF par là.