VIDEO. Attentat de Nice: Valls hué par l'extrême droite pendant l'hommage national?

HOMMAGE « Assassins ! », « démission ! », a scandé une partie de la foule au passage du cortège gouvernemental sur la Promenade des Anglais, ce lundi à Nice...

C. A. avec AFP

— 

Manuel Valls lors de la minute de silence en hommage aux victimes du 14 juillet à Nice

Manuel Valls lors de la minute de silence en hommage aux victimes du 14 juillet à Nice — VALERY HACHE / AFP

Un hommage chahuté. Une minute de silence a été observée à Nice par une foule de plusieurs milliers de personnes rassemblées sur la Promenade des Anglais en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet à Nice.

Le cortège rassemblant Manuel Valls et plusieurs ministres a été hué à son arrivée, puis à son départ de la Promenade des Anglais, sous des cris « assassins ! », « démission ! », a constaté un journaliste de l’AFP, mais aussi sous les sifflets, comme le rapporte notre journaliste sur place.

Un chahut piloté par l’extrême droite ?

Pour l’élu Les Républicains Philippe Tabarot, les sifflets contre Manuel Valls « n’étaient pas spontanés ». Le vice-président LR de la région Paca a déclaré à l’AFP « ce n’était pas spontané, ces huées ». L’élu affirme que, lors de la cérémonie, « il y avait une petite bande aux abords, qui était clairement identifiée Front national ». « D’ailleurs, Marion Maréchal-Le Pen », patronne de l’opposition régionale Front national et présente à la cérémonie, « est allée les saluer à la fin », a-t-il dit.

Après ces huées, le Premier ministre a vivement réagi auprès de Nice-Matin : « La colère des Français, la peur, le désespoir, c’est à moi, c’est à nous de les prendre sur nos épaules. (…) Ma place était d’être parmi les Niçois. Mais il faut de la dignité », a-t-il déclaré. « Les sifflets, les insultes, sont indignes dans une cérémonie de recueillement et un hommage aux victimes », a conclu Manuel Valls.

Les forces de l’ordre et des secours chaleureusement applaudi

Lors de l’hommage à Nice, la foule a par ailleurs longuement applaudi les forces de l’ordre, avant d’entonner la Marseillaise.

Plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées sur la Promenade des Anglais à Nice pour rendre hommage aux victimes de l'attaque du 14 juillet
Plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées sur la Promenade des Anglais à Nice pour rendre hommage aux victimes de l'attaque du 14 juillet - Valery HACHE / AFP

 

Hollande et Cazeneuve se sont recueillis dans la cour de Beauvau

A Paris, le président François Hollande s’est quant à lui rendu au ministère de l’Intérieur à pied pour observer, à 12h02, une minute de silence avec Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur.

François Hollande s'est rendu au ministère de l'Intérieur à pied pour observer, une minute de silence avec Bernard Cazeneuve.
François Hollande s'est rendu au ministère de l'Intérieur à pied pour observer, une minute de silence avec Bernard Cazeneuve. - BERTRAND GUAY / POOL / AFP

Mots-clés :