Attentat de Nice: Comment un camion de location est devenu une arme meurtrière

ENQUETE En fonçant sur la foule rassemblée sur la Promenade des Anglais, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a causé la mort d’au moins 84 personnes…

Vincent Vantighem et Olivier Aballain

— 

Le camion criblé de balles à la fin de sa course meurtrière sur la promenade des Anglais à Nice, le 15 juillet 2016.

Le camion criblé de balles à la fin de sa course meurtrière sur la promenade des Anglais à Nice, le 15 juillet 2016. — VALERY HACHE / AFP

Il aurait prétexté avoir des glaces à vendre. Mais c’est la mort qu’il a semée sur la Promenade des Anglais. Identifié comme étant Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le chauffeur du camion qui a foncé dans la foule, jeudi soir, sur la Promenade des Anglais a causé la mort d’au moins 84 personnes. 20 Minutes répond à toutes les questions qui entourent le camion à l’origine de cette tragédie…

>> En direct : Suivez tous les événements après la tragédie de Nice

  • De quel type de camion s’agissait-il ?
Des enquêteurs autour du camion qui a servi au terroriste pour commettre son carnage.
Des enquêteurs autour du camion qui a servi au terroriste pour commettre son carnage. - Sasha Goldsmith/AP/SIPA

Selon notre enquête, le camion était un véhicule de la marque DAF. Peut-être du modèle LF. Il s’agit d’un camion de 19 tonnes de couleur blanche. Impossible, en revanche, de confirmer qu’il s’agissait d’un camion frigorifique comme plusieurs sources l’ont annoncé, peu après les faits.

  • Mohamed Lahouaiej Bouhlel est-il celui qui a loué ce camion ?

Contactée par 20 Minutes, l’agence Via Location de Saint-Laurent-du-Var confirme qu’elle a bien loué, lundi dernier, le camion ayant foncé dans la foule mais qu’elle a reçu « des consignes du ministère de l’Intérieur lui interdisant d’en parler » à la presse.

« Nous avons vu cette personne deux fois, se contente de préciser l’une des salariées de l’agence. Une fois pour se renseigner et une fois pour qu’elle puisse récupérer les clés du véhicule. » Il n’y a pas de caméras de vidéosurveillance dans l’agence mais « nous pourrons la décrire très précisément aux enquêteurs », poursuit-elle. Cette personne serait bien, selon l’une de nos sources, Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

  • Quelles conditions sont nécessaires pour pouvoir louer un camion de ce genre ?
Photo d'illustration d'un permis de conduire
Photo d'illustration d'un permis de conduire - A. Gelebart / 20 Minutes

La procédure est quasiment aussi simple que pour louer une voiture. Il suffit de réserver le véhicule au préalable auprès d’une agence et de se présenter avec un permis poids lourd valide depuis plus d’un an et d’une carte de chauffeur. L’enquête a déjà établi que Mohamed Lahouaiej Bouhlel exerçait la profession de chauffeur-livreur. Selon un de ses voisins interrogé par BFM TV, il possédait le permis C (poids lourds) depuis « un an, un an et demi ».

>> Portrait : Que sait-on du chauffeur, Mohamed Lahouaiej Bouhlel ?

  • Comment le camion a-t-il pu s’engager sur la Promenade des Anglais ?
Le trajet du camion sur la Promenade des Anglais.
Le trajet du camion sur la Promenade des Anglais. - Sophie RAMIS, Simon MALFATTO AFP

Pour les festivités du 14 juillet, la Promenade des Anglais était fermée aux véhicules et réservée aux piétons. Cela n’a pas empêché Mohamed Lahouaiej Bouhlel de parcourir plus de deux kilomètres pour commettre son funeste massacre. Selon les informations de plusieurs journaux anglais mais aussi de la chaîne de télévision M6, il aurait prétexté devoir livrer des glaces sur la Promenade pour franchir un contrôle de sécurité. Cette information n’a pas été confirmée.

  • Mohamed Lahouaiej Bouhlel avait-il un ou des complices ?

C’est la question qui occupe, en ce moment, les enquêteurs. Selon nos informations, le camion conduit par Mohamed Lahouaiej Bouhlel serait resté garé plusieurs heures avant le feu d’artifice dans une petite rue étroite à proximité de la Promenade des Anglais.

Une riveraine nous assure qu’elle et ses enfants ont aperçu deux hommes différents autour du camion avant la soirée au cours de laquelle au moins 84 personnes ont perdu la vie. D’après elle, un premier homme a garé le camion et est parti à vélo. Ensuite, un second individu aurait pris le volant au moment du feu d’artifice. Cette riveraine a été auditionnée par la police. Mais ces informations sont à prendre avec prudence.