Dimitri, 22 ans et trisomique, rêve de devenir mannequin

MODE Les photos postées sur les réseaux sociaux et sur son site Internet semblent beaucoup plaire aux internautes...

20 Minutes avec agence

— 

Dimitri Painçon, atteint de trisomie 21, rêve de devenir mannequin. Il publie ses photos sur les réseaux sociaux.

Dimitri Painçon, atteint de trisomie 21, rêve de devenir mannequin. Il publie ses photos sur les réseaux sociaux. — Instagram

Il est passionné par la mode et rêve de devenir mannequin. Comme Madeline Stuart, jeune australienne trisomique dont le succès sur papier glacé et à la Fashion Week de New York a fait le tour du monde, Dimitri Painçon a quelque chose en plus : un chromosome.

Briser le tabou de la trisomie 21, casser les codes de la mode

Qu’importe, à 22 ans, le jeune homme, qui vit dans l’Essonne, compte bien se faire un nom sur les podiums, raconte le Huffington Post. « Il s’intéresse grâce à ses sœurs et à Internet de très près à la mode. Son rêve ne surprend pas tant que ça la famille », confie son père.

 

#vintage #downsyndrome

A photo posted by Dimitri Painçon (@dimitripaincon) on

 

>> A lire aussi : Katie Meade, mannequin atteinte de trisomie, devient l'égérie d'une marque de beauté

 

Dimitri Painçon, qui travaille pour le moment dans un Esap (établissement et service d’aide par le travail) où il fait des conditionnements pour les entreprises, sait donc qu’il veut devenir mannequin. Inspiré par Madeline, il veut lui aussi briser le tabou de la trisomie 21, casser les codes de la mode et réussir malgré sa « différence ».

« Tout va très vite »

Passionné, il est prêt à convaincre créateurs et agences de mannequins et pour cela vient de poster sur ses comptes Facebook et Instagram, mais aussi sur son site Internet des photos dignes des plus grands pros. Des clichés largement plébiscités et partagés par les internautes. « Tout va très vite », estime déjà son père, qui assure rester vigilant.

De son côté, notre fan de James Bond et de Matt Pokora, qui est aussi chanteur et guitariste amateur, a déjà repris ses cours d’orthophoniste pour améliorer son élocution, une démarche qu’il avait pourtant abandonnée il y a quatre ans.

 

#photography #difference

A photo posted by Dimitri Painçon (@dimitripaincon) on

 

 

 

#photography #danslesbois #champcueil

A photo posted by Dimitri Painçon (@dimitripaincon) on

#difference #portrait #downsyndrome

A photo posted by Dimitri Painçon (@dimitripaincon) on

 

Mots-clés :