Des familles de passagers qui ont disparu dans le crash de l'avion de la compagnie Egyptair, le    19 mai 2016 au Caire, en Egypte.
Des familles de passagers qui ont disparu dans le crash de l'avion de la compagnie Egyptair, le 19 mai 2016 au Caire, en Egypte. - KHALED DESOUKI / AFP

Le crash de l’Airbus A320 de la compagnie EgyptAir en Méditerranée dans la nuit de mercredi à jeudi a fait 66 victimes. Parmi elles, trente Égyptiens, quinze Français, deux Irakiens, un Belge, un Britannique, un Algérien, un Canadien, un Koweïtien, un Portugais, un Saoudien, un Soudanais et un Tchadien, plus les sept membres d’équipages et trois agents de sécurité. Quelques passagers ont déjà pu être identifiés ce vendredi.

>> A lire aussi : VIDEO. Crash du vol EgyptAir: Comment les familles des victimes sont-elles prises en charge?

Ahmed Helal

Son visage a été l’un des premiers à être connus jeudi, après l’annonce de la disparition de l’avion qui reliait Paris au Caire. Ahmed Helal, 40 ans, était le directeur de l’usine Procter & Gamble d’Amiens, qui emploie 930 personnes. « C’était quelqu’un d’exemplaire qui était très apprécié par ses collaborateurs », a déclaré un porte-parole du groupe.

Né en Egypte, il était devenu manager au sein de la filiale locale de cette multinationale des produits cosmétiques, après des études à l’université américaine du Caire. Cette usine avait été visitée le 6 avril par le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron. Nommé en juin 2014 à la direction du site amiénois, il se rendait mercredi en Egypte pour voir son père malade.

Un couple avec deux enfants 

Quatre membres d’une famille franco-algérienne installée à Angers, ont disparu dans l’accident. Le couple avait deux jeunes enfants, dont un bébé de quatre mois. « C’était une famille appréciée, des gens bien », a déclaré le maire de la ville Christophe Béchu. Le père de famille, commerçant en fruits et légumes, « faisait régulièrement le marché à Angers », où il était installé de longue date, a-t-il précisé. Selon des voisins, le couple n’avait pas pris de vacances depuis longtemps et partait en Egypte pour se reposer.

>> A lire aussi : Crash du vol d'Egyptair: Accident technique? Attentat? Qu'est-il arrivé à l'avion?

Pierre et Quentin Heslouin

Quentin Heslouin

Selon Le Parisien, Pierre Heslouin, 75 ans, et l’un de ses enfants, Quentin, 41 ans, originaires de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), se rendaient en Egypte pour des vacances, après avoir pris l’habitude de voyager ensemble à la suite du décès de la mère de famille, début 2015.

 

Karim Swellam et sa compagne

Karim Swellam

Originaire de Cergy (Val-d’Oise), ce directeur d’une entreprise d’équipements thermiques et de climatisation était à bord du vol avec son amie pour se rendre à un mariage en Egypte. Né à Alexandrie, Karim Swellam, 32 ans, était aussi un ancien sapeur-pompier volontaire.

Pascal Hess

Photographe indépendant amateur de rock, Pascal Hess, 51 ans, travaillait au snack de l’hôpital d’Evreux dans l’Eure. Père d’une adolescente, il rejoignait en Egypte un ami animateur de plongée sous-marine. Jusqu’à deux jours avant le départ, il ne retrouvait plus son passeport, égaré dans la rue, et aurait dû annuler son voyage, avant qu’un voisin ne lui apporte.

Richard Osman

Ce géologue britannique, originaire du Pays de Galles, se rendait régulièrement en Egypte, dans le cadre de son travail. Père de deux enfants, il avait 40 ans. Les médias britanniques l’ont d’abord confondu avec son homonyme, un célèbre animateur de télévision outre-Manche.

Mots-clés :