Divorce: Les seniors de plus en plus concernés

COUPLE Pour les experts, deux périodes correspondent généralement aux ruptures chez les seniors : lorsque les enfants quittent le nid familial et au moment de prendre sa retraite...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un couple de retraités, ici au bord de la plage de Dinard.

Illustration d'un couple de retraités, ici au bord de la plage de Dinard. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le divorce est entré dans les mœurs, si bien que le nombre de séparations chez les seniors augmente même plus vite que chez les autres tranches d’âge.

Selon les derniers chiffres de l’Institut national des études démographiques (Ined), le taux de divorce après un mariage de plus de 35 ans a même été multiplié par près de 2 en dix ans et par 9 en quarante ans.

15 000 seniors ont divorcé après 35 ans de vie commune en 2012

Ainsi, en 2014, 13 947 hommes âgés de 60 ans et plus ont divorcé en France. En 2004, ils étaient 8 203. Les femmes âgées de plus de 60 ans étaient 8 824 à être passées devant le juge aux affaires familiales en 2014, contre 4 755 en 2004. Enfin, selon les chiffres du ministère de la Justice, alors que près de 130 000 divorces sont prononcés chaque année, 15 000 seniors ont divorcé après 35 ans de vie commune en 2012.

Pour les experts, deux périodes correspondent généralement aux ruptures : lorsque les enfants quittent le nid familial et au moment où la retraite arrive. « On se retrouve à deux, entre quatre murs, 24 heures sur 24. C’est donc forcément un moment où l’on redéfinit son pacte conjugal », avance ainsi la psychanalyste et psychologue Anasthasia Blanché, dans Le Figaro.

Si les divorces augmentent chez les seniors, les mariages aussi

Pour autant, c’est encore chez les séniors qu’on se sépare le moins. Aujourd’hui, les hommes âgés de 65 ans et plus ne sont impliqués que dans 14 % de l’ensemble des divorces, contre 10,6 % en 1998. Chez les femmes du même âge, les séparations représentent, elles, 8,75 % de l’ensemble des divorces, contre 6,4 % en 1998. Des pourcentages, certes, en augmentation, mais qui restent les plus bas de toutes les tranches d’âge.

Autre bonne nouvelle, si les divorces augmentent chez les seniors, les mariages aussi. D’après les chiffres de l’Insee, les plus de 60 ans étaient 8 300 à se marier en 2004 contre 13 173 en 2014.

Mots-clés :